Le puissant typhon Hagibis a touché le Japon, 2 morts

Le puissant typhon Hagibis a touché la péninsule d'Izu ce samedi verts 19 heures locales (midi HB) dans la préfecture de Shizuoka au Japon. Il a été précédé de pluies diluviennes et de vents violents qui ont provoqué déclenchement de l'alerte pluies maximale. Hagibis a atteint l'immense agglomération de Tokyo et a déjà provoqué perturbations dans les transports et coupures d'électricité dans le pays. Au moins 7 cours d'eau sont sortis de leurs lits et 430.000 foyers sont privés d'électricité. 

Le typhon rase à présent toute la côte est du Japon en direction du nord avec des vents jusqu'à 200 km/h. 7 millions de Japonais ont reçu la recommandation d'évacuer la zone la plus touchée, menacée par des inondations ou des glissements de terrain, mais ce sont des consignes non obligatoires.

Il va tomber près d'un demi mètre d'eau en 24h sur certaines zones. Tout le week-end, le pays vit au ralentit : trains et avions sont à l'arrêt. Les habitants sont invités à rester chez eux. Ils ont fait des provisions. Deux matches de la coupe du monde de rugby qui se tient au Japon ont déjà été annulés ce samedi, d'autres pourraient suivre demain dimanche.

Des victimes

Avant même qu'il n'atteigne les côtes, ses franges ont fait une victime dans la région de Chiba (banlieue est de Tokyo), un homme de 49 ans retrouvé dans une camionnette renversée. Au moins deux glissements de terrain ont été confirmés, dont l'un dans la région de Gunma (au nord de Tokyo) qui a fait une autre victime, un homme d'une soixantaine d'années. Neuf personnes sont portées disparues.

Comme si le sort voulait s'acharner sur Chiba, un tremblement de terre de magnitude 5,7 s'est déclaré au large de cette préfecture à 18H22 (09H22 GMT). Aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée. 

La puissance du super-typhon Hagibis 

Les télévisions montraient des images de vagues gigantesques se brisant sur des digues côtières et des habitants entassant des sacs de sable autour de leurs maisons situées près d'un cours d'eau. D'autres clouaient des planches devant leurs fenêtres.

Outre les glissements de terrain, l'Agence météo JMA mettait en garde contre les hautes vagues et inondations, dont le risque était augmenté par l'approche de la pleine lune, qui amplifie les marées.

L'Agence météo a prévu 50 cm de pluie sur l'agglomération de Tokyo en 24 heures jusqu'à dimanche midi, et davantage encore dans le centre du pays.

Dans la préfecture de Kanagawa (ouest de Tokyo), les autorités ont libéré partiellement l'eau d'un barrage qui menaçait de déborder.

Deux hommes sont tombés samedi après-midi dans un canal en crue à Gotemba, à l'ouest de Tokyo. L'un d'eux a été secouru mais les pompiers étaient toujours à la recherche du second.

La tempête a entraîné le report à dimanche matin les qualifications du Grand Prix de Formule 1 de Suzuka.

Les constructeurs automobiles Toyota et Honda ont mis à l'arrêt des usines. De nombreux supermarchés et supérettes de la capitale étaient fermés après avoir été pris d'assaut. 

Le Japon est frappé par une vingtaine de typhons chaque année. Avant Hagibis, Faxai avait tué au moins deux personnes début septembre et provoqué d'importants dégâts à Chiba.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK