Le Japon déploie l'armée après un puissant typhon, le bilan s'alourdit

Le bilan d'un des plus puissants typhons passé sur le Japon depuis des décennies s'alourdit : 30 personnes tuées, déjà, 35 même selon The Japan Times et Kyodo News, et 15 sont portées disparues. Il y a aussi 177 blessés selon la télévision NHK. Pompiers et soldats s'activent pour secourir les habitants piégés par les nombreuses inondations.

Maisons submergées, glissements de terrain, cours d'eau en furie: la tempête chargée de pluies d'une intensité sans précédent a semé la désolation en traversant le centre et l'est Japon dans la nuit de samedi à dimanche.

Des habitants ont été ensevelis dans des glissements de terrain, noyés dans leurs habitations ou dans leurs véhicules emportés par les eaux, parmi lesquels un enfant dont le corps a été retrouvé dans une rivière. Jusqu'à un demi-million de foyers ont été privés d'électricité et 100.000 étaient encore touchés dimanche.

D'importantes inondations avaient toujours lieu dans la région centrale de Nagano, où une digue a lâché, déversant les eaux de la rivière Chikuma sur une zone résidentielle dont les habitations étaient inondées jusqu'au premier étage. 

Les restrictions sur les atterrissages aux aéroports de Narita et Haneda ont été levées mais plus de 800 vols ont été annulés pour la journée, selon la NHK, de même que des liaisons ferroviaires à grande vitesse dans les régions les plus touchées.

Problèmes à Fukushima

A Fukushima, au nord de Tokyo, Tokyo Electric Power (Tepco) a indiqué que des irrégularités avaient été constatées par les capteurs de surveillance de l'eau dans la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, frappée par un tremblement de terre et un tsunami en 2011.

Le typhon a également provoqué le naufrage d'un cargo panaméen au large de Kawasaki, au sud de Tokyo. Selon un journal local, sur les 12 membres d'équipage, au moins cinq seraient morts et trois portés disparus.

Les autorités ont levé les alertes aux fortes pluies dans la région de Kanto autour de Tokyo où les magasins ont rouvert et les trains ont commencé à circuler à nouveau. Elles ont toutefois prévenu qu'il existait encore un risque que des rivières sortent de leur lit dans l'est du pays.

Le Premier ministre Shinzo Abe a organisé une réunion d'urgence et a dépêché le ministre chargé de la gestion des catastrophes naturelles dans les zones touchées.

L'armée envoyée sur place

Le gouvernement a mobilisé 27.000 soldats des Forces d'autodéfense pour participer aux opérations de sauvetage. La chaîne de télévision publique NHK montrait l'un de leurs hélicoptères en train d'hélitreuiller des habitants depuis les toits dans la région de Nagano.

A Kawagoe (nord-ouest de Tokyo), des secouristes évacuaient en bateau des personnes âgées, certaines toujours en fauteuil roulant, dont la maison de retraite était cernée par les inondations, a constaté l'AFP sur place.

Quelque 7,3 millions de personnes avaient reçu samedi des consignes d'évacuation. Plusieurs dizaines de milliers d'habitants ont suivi ces consignes, non obligatoires.

L'intensité sans précédent des précipitations selon l'Agence météo japonaise (JMA) avait poussé celle-ci à émettre son niveau d'alerte aux pluies maximale, réservé aux situations de catastrophe prévisible.

Hagibis avait touché terre samedi peu avant 19H00 (10H00 GMT) et atteint la capitale japonaise vers 21H00, accompagné de rafales de vent allant jusqu'à près de 200 km/h.

Rubgy: Japon-Ecosse maintenu

La rencontre de la Coupe du monde de rugby prévue dimanche entre la Namibie et la Canada a été annulée mais la rencontre phare entre le Japon et l'Ecosse a eu lieu et s'est soldée par une victoire du pays hôte.

Les organisateurs du Grand Prix du Japon de Formule Un ont annulé les séances d'essais et de qualifications programmées samedi mais la course a eu lieu dimanche.

Le Japon est frappé par une vingtaine de typhons chaque année. Avant Hagibis, Faxai avait tué au moins deux personnes début septembre et provoqué d'importants dégâts à Chiba.
 

Vues aériennes des dégâts causés par le passage du puissant typhon Hagibis

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK