Le président rwandais Paul Kagame est-il mort, comme affirmé dans une vidéo ?

Cet article a été modifié le 18 mars 2021 afin d’ajouter que la vidéo de l'opposant politique Thomas Nahimana en question dans cet article a été supprimée de la plateforme de vidéo YouTube après la parution de cet article "car elle ne respectait pas le règlement de la communauté".

Une vidéo semblant indiquer que le président rwandais Paul Kagame serait mort circule sur Youtube. Dans cette vidéo (qui a depuis été retirée "car elle ne respectait pas le règlement de la communauté"), Thomas Nahimana, qui se présente comme le "Président du peuple rwandais en exil", déclare que Paul Kagame est mort en 2020. Cette thèse de la mort du président rwandais ne tient pas à l’épreuve des faits.

L’opposant politique rwandais Thomas Nahimana affirme dans une vidéo de plus d’une demi-heure, et mise en ligne le 9 mars, avoir assez d’éléments pour conclure à la "mort politique et physique" de l’actuel chef du pouvoir au Rwanda. Il accuse également le président du Conseil européen Charles Michel et Louise Mushikiwabo, secrétaire général de la Francophonie, de "couvrir l’absence trop criante" de Paul Kagame.

Selon l’opposant rwandais qui vit actuellement en France, "l’absence prolongée" de Paul Kagame qui aurait "disparu des radars" s’expliquerait par le décès du président rwandais. Dans son argumentaire, il fait référence à une autre vidéo, publiée sur la même chaîne "CIEL ET TERRE TV", dans laquelle Thomas Nahimana dénonce ce qu’il prétend être "'la survie artificielle' en ligne du président défunt".


►►► Vous voulez vérifier une info ou consulter les derniers articles de fact checking ? : Rendez-vous sur Faky, la plateforme de la RTBF pour lutter contre la désinformation


Il explique que le président du Rwanda aurait été hospitalisé à Londres le 21 mars 2020 alors que Paul Kagame était "gravement malade". L’hôpital londonien qui l’aurait pris en charge n’aurait pas pu le soigner. Il se serait alors rendu en Israël pour traiter ce qui semblait être "un cancer fulgurant", mais il aurait en fait été diagnostiqué d’un "nervous breakdown", ce que l’opposant traduit par "le système nerveux était complètement désintégré".

Une traduction très libre puisqu’en français la traduction de "nervous breakdown" est "dépression nerveuse" ou "crise de nerfs", ce qui médicalement ne correspond pas à la description faite par Thomas Nahimana.

La théorie de la mort masquée du leader du FPR (Front patriotique rwandais) ne colle par ailleurs pas avec les images diffusées encore récemment de Paul Kagame.

Les vœux de Nouvel An du président Paul Kagame

Le 31 décembre dernier, le président du Rwanda s’exprimait devant les caméras lors de ses vœux pour la nouvelle année aux Rwandais. Depuis, la chaîne Youtube officielle du président a également publié plusieurs autres vidéos du président Kagame participant à diverses réunions, ou répondant aux questions de journalistes pendant deux heures lors de son "Etat de la Nation 2020", le 11 février 2021.

La visite de Charles Michel et de Louise Mushikiwabo au Rwanda

Plus récemment, il y a eu la visite du président du Conseil européen Charles Michel et de la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo. Lors de cette visite qui a eu lieu ce 7 et 8 mars 2021 dans le cadre du programme Covax (qui vise à une collaboration pour un accès mondial et équitable aux vaccins contre le coronavirus) et soutenu par l’UE, une rencontre a bien eu lieu entre Mme Mushikiwabo, M. Michel et le président Paul Kagame.

Des photos de cette rencontre ont été publiées sur les réseaux sociaux. Charles Michel et Paul Kagame s’étaient déjà rencontrés à plusieurs reprises, notamment pour la commémoration du 25e anniversaire du génocide rwandais, alors que Charles Michel était Premier ministre. Les deux hommes se connaissent et le président du Conseil européen avait donc les cartes en main pour constater qu’il s’agissait bien du président en poste.

Dans sa vidéo, l’opposant politique estime que des questions se posent concernant cette visite : "S’il est en bonne santé, pourquoi il n’a pas reçu son homologue quand il est arrivé à Kigali ? Pourquoi il ne l’a pas accompagné dans la campagne de vaccination ?". Des questions qui sont de l’ordre du protocole et de l’agenda et qui ne sont pas des preuves d’une machination visant à camoufler la mort du dirigeant.

Par ailleurs, il prend comme exemple une photo de la visite de Charles Michel, le 8 mars au mémorial du génocide rwandais. Il indique que le site officiel du Conseil européen a publié une photo sur laquelle aurait été identifié Paul Kagame aux côtés de Charles Michel lors de la visite, alors que le président rwandais n’y assistait pas.

La légende de cette photo (ni les autres légendes de la même série de photos), retrouvée sur le site du Conseil de l’Europe, n’indique nulle part qu’il s’agirait de Paul Kagame aux côtés de Charles Michel.

6 images
Charles Michel en visite au mémorial du génocide de Kigali, le 8 mars 2021. © Capture d’écran du site du Conseil de l’Europe

Suite à la diffusion de la vidéo contenant des accusations d’implication du président du Conseil européen "dans la mort de Kagame" et la "supercherie" qui aurait été mise en place pour déguiser le décès du dirigeant rwandais, Barend Leyts a réagi.

Le porte-parole du président du Conseil de l’Europe déclare à la RTBF : "Je vous confirme que M. Michel a participé à une réunion en physique avec le président Kagame le 7 mars". "Nous avons chargé nos services juridiques au Conseil d’étudier la possibilité d’introduire une plainte", ajoute-t-il.

La vaccination de Paul Kagame et de sa femme photographiée le 11 mars

6 images
Une photo prise le 11 mars 2021 et publiée par le Village d’Urugwiro (le bureau du Président), montre le Président rwandais Paul Kagame (à gauche) recevant la première injection du vaccin Covid-19 à l’hôpital King Faisal de Kigali, au Rwanda. © AFP PHOTO / Urugwiro Village
Une photo prise le 11 mars 2021 et publiée par le Village d’Urugwiro (le bureau du Président), montre le Président rwandais Paul Kagame (à gauche) recevant la première injection du vaccin Covid-19 à l’hôpital King Faisal de Kigali, au Rwanda. © AFP PHOTO / Urugwiro Village
Une photo prise le 11 mars 2021 et publiée par le Village d’Urugwiro (le bureau du Président), montre le président rwandais Paul Kagame (à gauche) et son épouse Jeannette Kagame (troisième à gauche) recevant la première injection du vaccin Covid-19. © AFP PHOTO / Urugwiro Village
Une photo prise le 11 mars 2021 et publiée par Village d’Urugwiro (le bureau du Président), montre l’épouse du président rwandais Jeannette Kagame (à gauche) recevant la première injection du vaccin Covid-19 à l’hôpital King Faisal de Kigali, au Rwanda. © AFP PHOTO / Urugwiro Village

Par ailleurs, d’autres images officielles du président rwandais ont été diffusées plus récemment. Les dernières datent de ce jeudi 11 mars et ont été tournées dans le cadre de la campagne de vaccination nationale contre le coronavirus.

Dans une vidéo et des photos communiquées par le "Urugwiro Village", qui est le bureau du président du Rwanda, on voit le Président rwandais Paul Kagame recevant la première injection du vaccin Covid-19 à l’hôpital King Faisal de Kigali. Sa femme, Jeannette Kagame, se trouve à ses côtés et reçoit, elle aussi, une dose du vaccin.

Un "copié-collé" de ce que fait l’opposition au Gabon ?

Vénuste Nshimiyimana est un journaliste et présentateur belge d’origine rwandaise à "Voice of America". Il a été le premier journaliste international à faire un reportage dans lequel figurait le président Paul Kagame à l’occasion de la prestation de serment du Président de la Banque Africaine de développement (BAD), le Nigérian Dr Akinwumi A. Adesina. C’était le 1er septembre 2020 et des rumeurs faisaient déjà état de la mort ou de l’état de santé défaillant du président rwandais.

En effet, fin août 2020, une photo sur laquelle on voyait un patient alité autour duquel des soignants s’affairent était partagée sur Facebook. La légende indiquait qu’il s’agissait de Paul Kagame, le président du Rwanda. Mais, comme l’avaient expliqué "Les observateurs" de France 24, la photo montrait en réalité un patient en Chine au début du mois de mars 2020.

En observateur attentif de la vie politique de son pays d’origine et de la diaspora rwandaise M.Nshimiyimana explique : "Je crois que le président Kagame est vivant, il n’y a pas de doute. Tout ce qui se dit (NDLR : sur un éventuel décès de Paul Kagame) est du 'fake news' et la démarche s’inscrit dans une stratégie que les opposants utilisent pour faire le buzz sur les réseaux sociaux en pensant qu’ils vont déstabiliser des régimes", estime le journaliste.

Pour lui : "C’est du 'copié-collé' de ce que fait l’opposition au Gabon. Là-bas aussi, des rumeurs circulent sur la mort d’Ali Bongo, et ils font croire à tout le monde que le Président Bongo se sert de sosies pour diriger le pays. C’est bon pour augmenter les 'vues' sur YouTube, mais ça décrédibilise", conclut M. Nshimiyimana.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK