Le président bolivien veut normaliser les relations avec les Etats-Unis sous Trump

Le président bolivien veut normaliser les relations avec les Etats-Unis sous Trump
Le président bolivien veut normaliser les relations avec les Etats-Unis sous Trump - © AIZAR RALDES - AFP

Le président bolivien Evo Morales a souhaité vendredi, jour de l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, normaliser les relations avec les Etats-Unis, après l'expulsion mutuelle de leurs ambassadeurs en 2008.

Situation tendue depuis presque dix ans

"Nous espérons rétablir les relations avec le nouveau gouvernement des Etats-Unis, avec l'échange d'ambassadeurs, le respect de la souveraineté et la dignité de nos peuples", a écrit le chef de l'Etat sur Twitter peu avant la prestation de serment de Donald Trump.

Les relations entre La Paz et Washington sont tendues depuis des années. M. Morales avait expulsé en 2008 l'ambassadeur des Etats-Unis en l'accusant de soutenir un complot supposé de l'opposition de droite bolivienne. La Maison Blanche a démenti ces accusations et a répliqué en expulsant l'ambassadeur de Bolivie. Les deux ambassades sont depuis tenues par des chargés d'affaires.

M. Morales avait aussi expulsé en 2008 la DEA, l'agence anti-drogue américaine, et en 2013 l'USAID, l'agence des Etats-Unis pour le développement international.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK