Le petit garçon disparu après la fusillade de Christchurch serait mort

Le petit garçon disparu après la fusillade de Christchurch serait mort
4 images
Le petit garçon disparu après la fusillade de Christchurch serait mort - © D.R.

Mucad Ibrahim, un petit garçon de trois ans, serait mort après la fusillade de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, où un homme a tué 49 personnes dans deux mosquées.  L’auteur présumé, Brenton Tarrant, est un Australien de 28 ans. Il est considéré comme un extrémiste de droite.

Mucad Ibrahim était jusque-là considéré comme disparu. Il avait assisté à la prière ce vendredi à la mosquée Al-Noor, où 41 personnes ont trouvé la mort. Les autres victimes ont été abattues dans une seconde mosquée, à Linwood, dans la banlieue de Christchurch, où le tueur a terminé sa folie meurtrière.

Mucad Ibrahim aurait tenté de fuir alors que son père, blessé, faisait le mort aux côtés d’Abdi Ibrahim, le grand frère de Mucad, pour échapper aux tirs.

La famille avait d’abord signalé sa disparition avant que la mort du jeune garçon ne soit confirmée, à en croire le Mail Online.

"Il est temps de changer"

L’auteur de l’attaque aurait utilisé cinq armes à feu différentes, dont deux fusils de chasse et deux armes semi-automatiques.

Le Premier ministre du pays, Jacinda Ardern, a déclaré vouloir mettre en place des lois plus strictes par rapport à la détention d’armes. Elle a déclaré que le tueur était détenteur d’armes "autorisées ".

"Nous avons tenté de modifier la loi en 2005, en 2012 et en 2017. Maintenant, il est temps de changer ", a-t-elle répété après le drame.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK