Le parti pro-russe remporte les élections législatives en Ossétie du Sud

La Géorgie considère ce scrutin comme illégal. Le pays du Caucase a perdu le contrôle de cette région et de l'Abkhazie en 2008 lors d'une guerre contre la Russie. Des milliers de soldats russes se trouvent maintenant en Ossétie du Sud et la Russie reconnaît cette région comme un Etat indépendant, malgré les critiques de l'Union européenne et des Etats-Unis.

Le parti Unité souhaite que l'Ossétie du Sud soit, à terme, annexée à la Russie, à l'instar de la Crimée. Au total, quatre des neufs partis enregistrés s'emparent du parlement, où trois partis étaient jusqu'à présent représentés. Le taux de participation a atteint 60,14%, soit moins qu'en 2009.

Des élections qui ne sont pas reconnues par l'OTAN et l'UE

L'Otan, qui ne considère pas l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie comme des Etats indépendants, "ne reconnaît pas l'élection du 8 juin", car "ce scrutin ne contribue pas à amener une solution pacifique et durable à la situation en Géorgie", indique un communiqué lundi.

Le porte-parole de Catherine Ashton, la Haute Représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de Sécurité, avait également déclaré que l'UE ne reconnaissait pas ces élections. 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK