Le parquet espagnol requiert des poursuites pour "rébellion" contre l'exécutif catalan destitué

Le parti du président destitué de la région catalane se réunit ce lundi.
Le parti du président destitué de la région catalane se réunit ce lundi. - © PAU BARRENA - AFP

Le procureur général de l'Etat espagnol a annoncé lundi avoir requis des poursuites notamment pour "rébellion" contre les membres du gouvernement catalan destitués, accusés d'avoir provoqué la crise institutionnelle ayant mené à une déclaration d'indépendance.

>>> A lire également: Catalogne: "Monsieur Francken s'est trompé de siècle et d'histoire"

La "plainte contre les membres du govern (exécutif catalan) a été présentée" devant le tribunal de l'Audience nationale, à Madrid, et vise aussi des faits de "sédition, malversation et prévarication". Il appartiendra à cette juridiction de décider si elle est recevable.

21 décembre

Le parti du président destitué de la région catalane se réunit aujourd'hui. Les différentes formations catalanes doivent décider de leur participation au scrutin organisé par Madrid le 21 décembre prochain. 

Vendredi, le parlement catalan a déclaré l'indépendance de la région. 

>>> A lire également: La suspension de l'autonomie? Pour ces fonctionnaires catalans, "ça ne va rien changer du tout"

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK