Le Parlement européen menace de sanctionner la Hongrie

Parlement européen à Strasbourg
Parlement européen à Strasbourg - © FREDERICK FLORIN - AFP

Le Parlement européen a décidé jeudi d'évaluer si les lois récemment adoptées en Hongrie contreviennent aux valeurs européennes, et a menacé, si cela était avéré, de suspendre ce pays de ses droits.

La commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement sera chargée de ce travail, ont décidé les parlementaires dans une résolution adoptée à Strasbourg avec les voix de la gauche, des écologistes et des libéraux, mais sans celles des conservateurs, la famille politique du Premier ministre hongrois Viktor Orban.

Après quoi, à la lumière de ce rapport, le Parlement pourra décider de recourir à l'article 7 du traité de l'UE, une disposition jamais utilisée jusqu'à présent, qui permet de suspendre les droits de vote d'un Etat, précise encore le texte adopté jeudi.

Le rapport d'évaluation devra notamment examiner si l'indépendance de la justice, le pluralisme des médias et le principe d'alternance politique dans la loi électorale sont respectés, est-il écrit dans la résolution.

Les élus conservateurs du PPE, un parti dont est membre le Fidesz de Viktor Orban, avaient quant à eux présenté sans succès une résolution dans laquelle ils appelaient à "rejeter les attaques infondées contre la Hongrie".

Ils avaient déploré que le vote de cette résolution intervienne à la veille de la date limite fixée par la Commission européenne à Budapest pour modifier sa législation sur l'indépendance de la banque centrale, de la justice et de l'autorité de protection des données.

"On se précipite pour condamner avant de donner le droit à la défense de s'exprimer", avait déploré devant des journalistes l'eurodéputé français Alain Lamassoure (UMP).


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK