Le pape François quitte l'Irak après une visite historique sans incident

Le pape François est parti lundi matin d'Irak, mettant fin à la première visite d'un souverain pontife de l'histoire sans aucun incident dans un pays régulièrement secoué par des violences, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Le pape argentin de 84 ans a sillonné le pays depuis vendredi en allant à Bagdad, Mossoul et Qaraqosh dans le nord supplicié par les jihadistes, et a porté la cause de l'une des plus anciennes communautés chrétiennes mais aussi l'une des plus dispersées dans le monde jusque devant le grand ayatollah Ali Sistani, référence religieuse de la plupart des musulmans chiites.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK