Le pape François écarte un évêque polonais accusé d'avoir couvert des actes de pédophilie

Le pape François écarte un évêque polonais accusé d’avoir couvert des actes de pédophilie
Le pape François écarte un évêque polonais accusé d’avoir couvert des actes de pédophilie - © Tomohiro Ohsumi - Getty Images

Le pape François a écarté Edward Janiak, un évêque polonais accusé d’inaction alors que des prêtres de son diocèse étaient soupçonnés de pédophilie.

Edward Janiak est remplacé par Grzegorz Rys, l’archevêque de Lodz, à la tête du diocèse de Kalisz (centre de la Pologne), a indiqué le nonce apostolique en Pologne.

Cette décision fait suite à une enquête ouverte début juin par le Saint-Siège.

Un documentaire qui a mené le Saint-Siège à "ouvrir des procédures"

Edward Janiak est une des figures centrales d’un documentaire sur la pédophilie au sein de l’Église polonaise. Le film "Jeu de cache-cache", réalisé par le journaliste indépendant Tomasz Sekielski, évoque en détail l’histoire de deux frères, victimes parmi d’autres d’abus sexuels commis par un prêtre bénéficiant de la protection tacite mais évidente d’Edward Janiak.

Aussitôt après la diffusion du film, le primat de Pologne, l’archevêque Wojciech Polak, avait appelé le Saint-Siège à "ouvrir des procédures" sur les cas cités.

Pas de soutien des prêtres de son diocèse

Le mois dernier, des prêtres du diocèse de Kalisz n’avaient pas voulu signer une lettre de soutien à Edward Janiak, qui leur avait été présentée par l’assistant de l’évêque. Edward Janiak a refusé de démissionner.

D’après les chiffres de l’Église catholique polonaise, 382 prêtres ont fait l’objet de plaintes pour abus sexuel sur mineurs entre 1990 et 2018, pour un total de 625 victimes. "Jeu de cache-cache" a été vu par plus de 7 millions de personnes sur Youtube.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK