Le palais du Pape pour les sans-abris de Rome

Une chambre avec vue sur la place St-Pierre, c’est le cadeau du Pape Francois aux sans-abris de Rome. Désormais quand le soleil se couche derrière la coupole de la basilique, les touristes se réfugient dans les restaurants, mais les sans-abris restent au froid, sous les arches de la colonnade du Bernin. Rome compte 8000 sans abris, dont 3000 qui ne trouvent aucune place dans les dortoirs communaux. Mais désormais un petit groupe d’entre eux se retrouve chaque soir devant la porte du Palazzo Migliori, du nom d’un immeuble historique du XVIIIe siècle, donné au Vatican par une riche famille romaine en 1930.

Lillia vient ici chaque soir. “En journée je passe d’église en église, j’ai vu toutes les crèches des églises de Rome” dit cette femme qui vit à la rue depuis plusieurs années mais qui n’a pas perdu le sourire et la gentillesse, “je vais aussi dans les bibliothèques, car j’adore lire, mais le soir je viens ici pour le souper qui commence à 19 heures, je dors et j’ai droit au petit-déjeuner de sept à huit heures le matin, ensuite nous devons retourner dehors dans la rue, mais c’est la règle de tous les dortoirs.”

Le Pape François a inauguré le dortoir en novembre, il est géré par la communauté de San’t Egidio, dont le porte-parole Massimiliano Signifredi, était présent lorsque les clochards sont entrés pour la première fois dans l’immeuble découvrant les plafonds voûtés et les fresques égyptiennes peintes sur les murs. “La première fois qu’ils sont entrés ici, ils étaient stupéfaits, ils l’ont même dit au Pape, il y en a un qui l’a pris par le bras et lui a dit qu’il dormait sous les colonnes de la place St-Pierre, il lui a fait voir l’endroit depuis la fenêtre, en ajoutant je dormais là, maintenant je dors ici, il était tout ému. Le Pape l’a bien souligné, la beauté guérit les personnes, même les sans-abris ont droit à la beauté !”

Dortoir pour clochards, plutôt qu’un hôtel de luxe

A 50 ans, Alessandro, a tout perdu, après de mauvaises affaires et un long procès. “Depuis trois ans je dormais sous les colonnes de la place, une dame m’a envoyé ici tout près, à la congrégation des sœurs de Jérusalem, elles m’ont parlé du dortoir du Pape, ici je retrouve la force de continuer car il y a des personnes qui ont encore des problèmes plus graves que moi !” Il était lui aussi présent lorsque le Pape est venu manger avec les sans-abris. “C’est une grande et belle personne, mais en même temps, il est tendre et humble, petit, je ne sais pas comment vous expliquez, quand je l’ai vu, je voulais lui parler mais je n’ai rien réussi à dire !”

En donnant le Palazzo Migliori aux invisibles de Rome, le Pape Francois dit vouloir montrer l’exemple, mais certains ont sans doute grincé des dents, l’immeuble situé juste devant la place aurait pu rapporter gros aux caisses du Vatican s’il avait été transformé en hôtel de luxe. Mais le Pape Francois reste fidèle à sa parole, il veut transformer l’Eglise en une institution pauvre, pour les pauvres !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK