Le mouvement de Yanis Varoufakis appelle à voter Emmanuel Macron

Le mouvement paneuropéen DiEM25 lancé en 2015 par l'ancien ministre des Finances grec Yanis Varoufakis appelle à voter pour Emmanuel Macron à travers une tribune publiée sur Mediapart. L'objectif: faire barrage à l'extrême droite.

"Nous pouvons comprendre les réticences exprimées par ceux qui, face au choix entre un candidat néo-libéral et l'extrême droite, ont du mal à envisager de voter pour le premier. Mais Le Front National représente un tout autre danger", écrit le DiEM25. 

En aucun cas une adhésion au projet du candidat d'En marche!

Et ajoute: "Il [Le Front National] nourrit un projet antidémocratique et de régression sociale qui place l'inégalité entre les hommes au cœur de son programme. Sa présence au pouvoir représenterait, via nombre de ses électeurs et sympathisants, une menace immédiate pour nombre de concitoyens, en premier lieu ceux qui ne seraient pas considérés comme "français de souche".

Le mouvement appelle donc "à exprimer notre opposition catégorique à l'extrême droite en plaçant dans l'urne un bulletin de vote "Emmanuel Macron"." Et précise que cela n'est "en aucun cas une adhésion au projet proposé par le candidat d'En marche!, et nous resterons vigilants et mobilisés pour nous opposer aux politiques régressives qu'il voudra mettre en œuvre."

Varoufakis, économiste iconoclaste 

Chantre de l'anti-austérité, Yanis Varoufakis a démissionné avec fracas de son poste de ministre des finances grec au sein du gouvernement de gauche radicale d'Alexis Tsipras après s'être farouchement opposé aux conditions drastiques imposées par le nouveau plan de sauvetage européen à la Grèce.

Après s'être retiré de la scène politique, l'iconoclaste économiste a présenté quelques mois plus tard le mouvement paneuropéen DiEM 25, qui veut agir pour plus de démocratie et de transparence dans une Union européenne ébranlée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK