Le monde "sur un chemin catastrophique vers +2,7 °C de réchauffement", met en garde Antonio Guterres

Les engagements climatiques actuels des États signataires de l’Accord de Paris poussent les émissions de gaz à effet de serre "dans la mauvaise direction", risquant de conduire à un réchauffement "catastrophique" de +2,7 °C, a mis en garde l’ONU à six semaines de la COP26.

L’évaluation des engagements nationaux de 191 pays, publiée vendredi, "montre que le monde est sur un chemin catastrophique vers +2,7°C de réchauffement", a déclaré le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, alors que l’Accord de Paris vise à limiter ce réchauffement bien en-deçà de +2°C par rapport à l’ère pré-industrielle, si possible +1,5°C.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK