Le monde est entré dans une nouvelle guerre froide, selon Medvedev

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev à Munich, le 13 février 2016
Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev à Munich, le 13 février 2016 - © Christof STACHE

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a estimé samedi que les relations russo-occidentales étaient entrées dans une "nouvelle guerre froide".

"On peut dire les choses plus clairement : nous avons glissé dans une période de nouvelle guerre froide", a-t-il déclaré à la Conférence de sécurité de Munich.

"Ce qui reste c'est une politique inamicale et fermée, selon nous, de l'OTAN vis-à-vis de la Russie", a-t-il jugé.

"Les politiques européens ont cru que créer une soi-disant ceinture d'amis aux frontières de l'UE serait une garantie de sécurité. Quel est le résultat? Pas une ceinture d'amis, mais une ceinture d'exclusion", a-t-il dit.

"Créer la confiance c'est difficile (...) mais nous devons commencer. Nos positions diffèrent mais elles ne diffèrent pas autant qu'il y a 40 ans quand en Europe il y avait un mur", a souligné Medvedev.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK