Le Mexique optimiste alors que l'Egypte éradique ses porcs

RTBF
RTBF - © RTBF

Alors que l'Organisation mondiale de la Santé parle toujours d'une situation très préoccupante concernant l'épidémie de grippe, le Mexique se montre plus optimiste.

Le gouvernement mexicain annonce la réouverture progressive des commerces, dès mercredi. Jeudi, l'activité reprendra dans les lycées et les universités. Les écoles accueilleront à nouveau les élèves à partir de lundi prochain.

Le bilan de la grippe au Mexique est de 26 morts, 776 malades sont actuellement soignés. Aux Etats-Unis, on dénombre 286 cas répartis dans 36 Etats. Les autorités américaines se veulent également rassurantes. Mais elles mettent en garde contre les risques d'une combinaison du virus avec celui de la grippe saisonnière à l'automne.

En Egypte, la campagne d'éradication des porcs se poursuit, provoquant des incidents parfois très violents. Précisons-le, aucun cas de grippe mexicaine n'a été recensé dans ce pays. Le gouvernement égyptien est le seul au monde à avoir ordonné pareille mesure.

Il faut dire que le porc est considéré comme un animal impur dans l'islam. Certains prédicateurs ont profité de la crise actuelle pour étaler leur discours. C'est en tout cas ce que pense Masri Feki, auteur égyptien. Il a rédigé plusieurs ouvrages sur le Moyen-Orient. Pour l'écouter, cliquez ci-dessus.

(D. Fontaine)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK