Mexique: une épidémie de grippe aviaire a été enrayée

Une épidémie de grippe aviaire a été enrayée
2 images
Une épidémie de grippe aviaire a été enrayée - © Hector Guerrero (AFP)

Le Mexique a réussi à circonscrire une épidémie de grippe aviaire déclarée depuis le mois de juin en sacrifiant 22 millions de volailles, a annoncé mercredi le président mexicain Felipe Calderon.

"Selon les critères internationaux, étant donnés que depuis 68 jours consécutifs ne sont pas apparues de nouvelles manifestations de grippe aviaire, nous pouvons considérer le phénomène comme surmonté et déclarer l'épidémie totalement sous contrôle", a dit le président mexicain dans un discours devant des professionnels du secteur dont une copie a été transmise à l'AFP.

Il a précisé que "plus de 22 millions de volailles ont été sacrifiées", la majorité dans des élevages de l'Etat du Jalisco et que la vaccination a permis d'éviter que le virus ne se propage dans d'autres régions du Mexique.

En juin, quelque 150 fermes du Jalisco avaient été placées en quarantaine après l'apparition de la grippe aviaire de type A, sous-type H7N3, qui ne touche pas les humains mais qui provoque une forte mortalité parmi les volatiles. De nombreuses autres exploitations ont été touchées par la suite.

Cette situation a entraîné une forte hausse du prix des oeufs, une nourriture de base traditionnelle pour les familles modestes au Mexique, ce qui a obligé les autorités à autoriser des importations massives.

Cinquième producteur et principal consommateur d'oeufs frais au monde, le Mexique a importé depuis juin quelque 14.000 tonnes de ce produit, principalement en provenance des Etats-Unis.

AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK