Le meurtre de Khashoggi viole le droit international, assure Pompeo

Mike Pompeo a souligné que les Etats-Unis se forgeraient leur conviction sur ce crime sans se fier à d'autres pays.
Mike Pompeo a souligné que les Etats-Unis se forgeraient leur conviction sur ce crime sans se fier à d'autres pays. - © ANDREW CABALLERO-REYNOLDS - AFP

Le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi au consulat de son pays à Istanbul constitue une infraction aux règles du droit international, a estimé mercredi le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo.

"Ce qui s'est produit est un acte horrible", a déclaré Mike Pompeo, interviewé par un journaliste de Fox News.

"Le meurtre, l'assassinat de Jamal Khashoggi dans le consulat en Turquie viole les règles du droit international. Cela est très, très clairement le cas", a-t-il ajouté.

Ce commentaire intervient alors que le parquet turc a dévoilé ce mercredi les circonstances du meurtre du journaliste saoudien, tué le 2 octobre par "strangulation" dès son entrée au consulat, avant que son corps ne soit démembré sur place.

Mike Pompeo n'a pas été interrogé sur les conclusions du procureur turc, mais a souligné que les Etats-Unis se forgeraient leur conviction sur ce crime sans se fier à d'autres pays.

Le chef de la diplomatie américaine a par ailleurs insisté sur la nécessité pour Washington de préserver ses relations avec l'Arabie saoudite et s'est gardé de critiquer directement le puissant prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane.

Le président américain Donald Trump a dit ne pas être partisan d'une limitation des ventes d'armes au royaume saoudien.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK