Le Maroc récupère son "monstre du Loch Ness"

Photo du squelette du plésiosaure marin nommé Zarafasaura Oceanis, fournie le 28 février 2017
Photo du squelette du plésiosaure marin nommé Zarafasaura Oceanis, fournie le 28 février 2017 - © HO

Le squelette d'un dinosaure marin vieux de 66 millions d'années, retiré d'une vente aux enchères à Paris fin février, a été restitué au Maroc, a rapporté mercredi l'agence de presse MAP.

Ce plésiosaure marin, nommé Zarafasaura Oceanis et provenant du centre du royaume, a finalement été "restitué au Maroc et livré au Ministère de l'Energie et des Mines", a indiqué la MAP.

Un "fossile exceptionnel" aux allures de monstre du Loch Ness

"Cette restitution s'est effectuée dans le cadre d'un accord entre le Maroc et les détenteurs de ce squelette, qui permet d’éviter un processus judiciaire long et fastidieux", explique l'agence.

Zarafasaura Oceanis, "fossile exceptionnel" aux allures de monstre du Loch Ness et estimé à 450 000 euros, devait être mis en vente début mars à l'hôtel Drouot à Paris.

Une association marocaine avait alors soupçonné une exportation illégale et dénoncé la vente comme un pillage d'un "trésor patrimonial unique". Les autorités marocaines avaient ensuite annoncé leur intention d'agir pour rapatrier la bête.

Le monstre est marocain

Selon la MAP, qui cite l'ambassade du Maroc à Paris, "les détenteurs du squelette ont reconnu sans condition la propriété du Maroc" sur le fossile et "accepté d'en assurer le transfert au Maroc". Ils seront "indemnisés au prix coûtant pour les travaux effectivement réalisés de restauration et de reconstitution du squelette".

La plainte déposée "pour fouilles illégales et exportation illicite de fossiles en infraction aux dispositions légales et réglementaires en vigueur au Maroc suivra son cours", ajoute néanmoins la MAP.

Le plésiosaure avait été reconstitué en Europe à partir de 4 fossiles légalement acquis

Selon le commissaire priseur de la vente avortée, "le plésiosaure avait été reconstitué en Europe à partir de 4 fossiles légalement achetés à la Foire spécialisée de Francfort par des collectionneurs italiens" à une société marocaine avec toutes les autorisations nécessaires.

Le squelette presque complet - à 75% et auquel ont été rajoutés des éléments en résine - pèse plusieurs tonnes et mesure une dizaine de mètres.

Les ossements de ce plésiosaure, appartenant à la famille des Elamosaurides, auraient été exhumés en 2011 des bassins de phosphate de Ouled Abdoun.

En partie recouvert par la mer durant l'ère primaire (environ 500 millions d'années avant J.C.), le Maroc est mondialement réputé pour abriter de nombreux fossiles, minéraux mais aussi météorites.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir