Le mandat d'arrêt européen contre Puigdemont émis ce vendredi: que va-t-il se passer?

Le mandat d'arrêt européen contre Puigdemont émis ce vendredi: que va-t-il se passer?
Le mandat d'arrêt européen contre Puigdemont émis ce vendredi: que va-t-il se passer? - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le mandat d'arrêt européen contre le président catalan destitué Carles Puigdemont sera émis ce vendredi par la juge espagnole en charge du dossier. Que va-t-il se passer concrètement pour Carles Puigdemont? 

Une fois que ce mandat sera émis, l'Espagne va demander à la Belgique d'interpeller Carles Puidgemont. Il y a là deux scénarios possibles: 

Soit Carles Puidgemont accepte cette demande d’extradition et il se rendra aux autorités espagnoles dans les dix jours. Soit il refuse et le délai passe à 60 jours, le temps que la justice belge étudie le dossier.

Mieux d'être libre à Bruxelles qu'en prison à Madrid"

D'après son avocat Paul Bekaert, Carles Puigdemont n'a toutefois pas l'intention d'échapper à la justice belge. "Il va collaborer avec la justice belge et la procédure en Belgique", a-t-il affirmé au micro de la RTBF. En venant ici, continue Paul Bekaert, Carles Puigdemont "pouvait prendre un peu de distance. Peut-être que c'est mieux d'être libre à Bruxelles qu'en prison à Madrid."

Carles Puigdemont pourrait également essayer de bloquer cette extradition en invoquant un non respect des droits fondamentaux, comme par exemple le fait qu'il ne pourrait bénéficier d'un procès équitable.

Par ailleurs, l'ex-président catalan pourrait être auditionné par la police belge si un juge espagnol le demande ou si un magistrat espagnol se déplace en Belgique.

Jeudi soir, il a réclamé la libération des huit ex-ministres de son gouvernement qui ont passé la nuit en prison. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK