Le Kazakhstan reprend une idée soviétique: inverser les fleuves

RTBF
RTBF - © RTBF

Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev a proposé mardi de reprendre une idée de l'époque soviétique: inverser les fleuves sibériens vers le sud pour lutter contre la sécheresse, lors d'un forum économique avec son homologue russe Dmitri Medvedev.

"Nous devrions nous souvenir du projet de renverser le cours des fleuves sibériens vers les régions du sud de la Russie et du Kazakhstan", a déclaré Noursoultan Nazarbaïev à Oust-Kamenogorsk, dans le nord-est du Kazakhstan, près de la frontière avec la région sibérienne d'Altaï.

"Il s'agit d'un problème important, celui de l'approvisionnement en eau de l'Asie centrale", a-t-il poursuivi.

Le président russe a pour sa part déploré la détérioration du système d'irrigation soviétique.

"Il faudrait le reconstruire. Nous sommes prêts à discuter de différentes idées, y compris celles qui sont ont été laissées en sommeil", a réagi Dmitri Medvedev, cité par les agences russes.

Les scientifiques russes ont élaboré depuis les années 1930 des projets prévoyant d'inverser le cours de gigantesques fleuves sibériens comme la Lena, l'Ob, le Ienisseï, qui se jettent au nord dans l'Arctique, vers les zones peuplées d'Asie centrale au sud.

Le projet, enterré par le dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev à la fin des années 1980, a gardé d'autres partisans haut placés, comme le maire de Moscou Iouri Loujkov.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK