Le journaliste néerlandais Peter R. de Vries est décédé des suites de ses blessures par balles

Le célèbre journaliste d'enquêtes criminelles, Peter R. de Vries, et décédé des suites de ses blessures. Il avait été abattu dans le centre d'Amsterdam le 6 juillet dernier. Le journaliste avait sa propre émission de télévision consacrée au crime. Il a été à la source de nombreux scoops judiciaires aux Pays-Bas. Sa famille a annoncé son décès dans un communiqué. 

Peter s'est battu jusqu'au bout, mais n'a pas pu gagner la bataille. Il est mort, entouré de ceux qui l'aiment.

L'homme avait 64 ans. La fusillade dont il a été victime a largement été commentée aux Pays-Bas, jusque dans le gouvernement néerlandais. Le ministre de la justice, Ferd Grapperhaus, a demandé que toute la lumière soit faite sur les circonstances de l'attaque. Le journaliste faisait l'objet de menaces. 

Une carrière consacrée au crime

Toute la carrière de Peter Rudolf de Vries, commencée dans les années 70 a été consacrée à l'actualité judiciaire et à l'élucidation de nombre d'affaires criminelles. Il a développé un réseau de connaissances et d'amis dans la pègre. Il s'y est aussi fait quelques ennemis. L'une des affaires qu'il a traitées reste l'enlèvement de Freddy Heineken dans les années 80. Le patron de la marque de bière du même nom restera près d'un mois entre les mains de ses ravisseurs puis sera libéré après le versement d'une rançon. Peter de Vries a suivi l'affaire, le procès qui la concerne et publié dans un livre les confessions des auteurs de l'enlèvement. 

Extraits de nos JT du 10 et du 8 juillet :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK