Le manifeste du tueur d'Oslo contient son journal jusqu'au 22 juillet

Le plan et le journal du tueur d'Oslo, jour après jour
Le plan et le journal du tueur d'Oslo, jour après jour - © AFP PHOTO

Dans un document diffusé sur le net, Anders Berhing Breivik explique en détail ses intentions et tient un journal où il décrit, jour après jour (jusqu'au 22 juillet), l'évolution de la concrétisation de ses plans. Il y explique notamment que porter son costume de policier sera "génial" car les "gens seront très surpris".

"2083: A European Declaration of Independance" (une déclaration européenne d'indépendance), voilà l'intitulé qu'Anders Behring Breivik a donné aux plus de 1500 pages qu'il a publiées sur la toile et où il détaille ses intentions terroristes, ses raisons pour passer à l'acte et surtout l'évolution de la mise en application de ses funestes projets.  

Croix rouge des templiers sur la couverture, le document contient un déversement de haine envers, en vrac, la société multicuturelle, le marxisme, le socialisme et surtout l'Islam et les musulmans. 

La première partie est principalement consacrée à des digressions plutôt académiques concernant, notamment, l'histoire de l'Europe et ses rapports avec le monde musulman. On notera qu'il y cite le parlementaire flamand Filip Dewinter du Vlaams Belang qui avait déclaré que "Bruxelles et Cologne ont des maires qui s'agenouillent devant l'Islamisation et se soumettent" à celle-ci.  

Les pages 778 à 818 sont consacrées à une "Déclaration de de guerre préventive - La révolution conservatrice, seule solution pour les Européens libres".

Des conseils pour financer une opération terroriste

A partir de la page 848, l'auteur présumé du massacre d'Utoya développe la façon de "financer son opération". "10 000 - 20 000 euros devraient être suffisants pour" certains "assassinats/exécutions". "20 000 à 100 000 euros (...) suffiraient pour n'importe quelle opération de petite à moyenne envergure", peut-on y lire. Il y détaille également comment générer des fonds, maximiser les crédits, pas à pas. Un véritable guide de la levée de fonds en vue de commettre un acte de terrorisme.

A la page 851 est expliqué comment "éviter les suspicions des parents, voisins et amis" ainsi que d'être repéré par les services de sécurité.

Le journal d'un terroriste en puissance, jour après jour

A partir de la page 1455, Anders Behring Breivik tient un véritable journal, jour par jour, de l'évolution de ses activités.
A la date du 22 juillet, il écrit "Ai assez de matériel pour au moins 20 explosions", "cela va être un scénario 'tout ou rien'". Il y parle également de son costume de policier et explique que "cela va être génial car les gens vont être très surpris", smiley à l'appui.

Il termine son journal par le commentaire suivant: "Je crois que cela sera ma dernière ligne. Nous sommes maintenant le vendredi 22 juillet, 12h51". Trois heures plus tard, il mettait ses plans à exécutions et ôtait la vie à 76 personnes.

Julien Vlassenbroek

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK