Le Japon ferme ses frontières aux étrangers après la découverte de sept cas positifs à la nouvelle souche du coronavirus

Le Japon a décidé samedi de fermer ses frontières aux étrangers jusque fin janvier, après la découverte de sept cas positifs à la nouvelle souche du coronavirus.

La fermeture sera effective lundi, précise l'agence de presse Kyodo sur base de sources gouvernementales. Seuls les Japonais et étrangers avec un statut de résident pourront rentrer au pays. Ils devront cependant observer une quarantaine de 14 jours.

Les contaminations sont liées à un pilote qui a séjourné en Grande-Bretagne et à un membre de sa famille. Les deux personnes sont hospitalisés.

Le Japon est par ailleurs confronté à une nouvelle vague d'infections. En 24 heures, 3.870 nouveaux cas ont été enregistrés et les chiffres sont en hausse depuis quatre jours.

La situation est jusqu'ici beaucoup mieux contrôlée au Japon qu'en Europe et aux Etats-Unis, avec un total de contaminations de 219.000, pour 3200 morts.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK