Le Japon en récession, lui aussi

RTBF
RTBF - © RTBF

Après la zone euro, le Japon entre officiellement en récession selon la définition technique de deux trimestres consécutifs de croissance négative

Le produit intérieur brut nippon a diminué de 0,1% sur la période de juillet à septembreaprès avoir déjà reculé de 0,9% sur la période d'avril à juin.Cette contraction s'explique essentiellement par une forte diminution des investissements des entreprises en prévision de l'aggravation de la crise mondiale.C'est la première fois que le Japon entre en récession depuis 2001. Le Japon rejoint ainsi la zone euro, l'Allemagne, l'Italie ou encore l'Irlande et Hong Kong dans la liste des pays et territoires officiellement en récession à cause du choc provoqué par la crise financière mondiale. La plupart des économistes prédisent qu'ils seront bientôt rejoints par les Etats-Unis.

Les marchés asiatiques, eux ont évolué en ordre dispersé, mais se sont montrés pour la plupart déçu de l'absence de résultats concrets au sommet financier du G20 à Washington.

 

Lire aussi: Crise économique pour les grands pays développés

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK