Le groupe terroriste Etat islamique revendique l'attentat de Manchester

Le groupe Etat islamique revendique l'attentat de Manchester
Le groupe Etat islamique revendique l'attentat de Manchester - © OLI SCARFF - AFP

Le groupe Etat islamique a revendiqué mardi un attentat-suicide qui a fait 22 morts, dont une fillette de huit ans et d'autres enfants, à la sortie d'un concert de la chanteuse pop Ariana Grande à Manchester, dans le nord-ouest de l'Angleterre.

Le groupe djihadiste Etat islamique a revendiqué l'attentat via l'un de ses canaux de communication sur les réseaux sociaux, précisant que l'un "des soldats du califat a placé une bombe dans la foule" lors du concert. L'EI menace également d'autres attaques.

"Nous savons qu'un terroriste isolé a fait détoner un engin explosif à l'une des sorties de la salle, choisissant délibérément l'endroit et l'heure pour causer un maximum de victimes, dont de nombreux enfants et jeunes", a souligné la Première ministre Theresa May, dénonçant "une attaque terroriste épouvantable".

"La police et les services de renseignement pensent connaître l'identité" de l'auteur de l'attaque, mort dans l'explosion, "mais ne peuvent confirmer son nom à ce stade", a-t-elle ajouté.

La police a annoncé l'arrestation au sud de Manchester d'un homme de 23 ans en lien avec l'attentat, sans donner plus de précisions.