Le gouvernement britannique prépare le décès de sa souveraine Elizabeth II

Le gouvernement britannique prépare le décès de sa souveraine Elizabeth II
Le gouvernement britannique prépare le décès de sa souveraine Elizabeth II - © DANIEL LEAL-OLIVAS - AFP

La reine Elizabeth II était souffrante jeudi dernier, ce qui l'a empêchée d'assister à un événement officiel prévu de longue date, a annoncé le palais de Buckingham dans un communiqué, jusque-là rien de très spécial.

Mais ce qu'on apprend dans le très célèbre journal britannique The Times, c'est que David Lidington, l'adjoint de Theresa May, a présidé jeudi une vaste réunion qui comprenait également le secrétaire à l'Intérieur, Sajid Javid, Andrea Leadsom (le chef de la chambre des Communes) et le secrétaire écossais David Mundell.

L'exercice, baptisé "Castle Dove", se concentrait sur "que faire au lendemain de l'annonce de la mort de la reine".

Il fallait déterminer quand le Premier ministre ferait des déclarations publiques. "L'exercice n'a pas été motivé par des inquiétudes particulières au sujet de la santé de la reine, mais en une semaine, le monarque de 92 ans a manqué un service à la cathédrale Saint-Paul parce qu'elle ne se sentait pas bien" précise The Times.

Rares absences

Elizabeth II ne manque que très rarement des événements officiels, la dernière fois remontant à la fin de l'année 2016 lorsqu'un gros rhume l'avait tenue éloignée de la messe de Noël.

La reine honore chaque année des centaines d'engagements, mais elle a décidé de lever le pied, abandonnant le patronage d'organisations de bienfaisance au profit de son fils le prince Charles et ses petits-enfants William et Harry qui la secondent de plus en plus dans ses fonctions de représentation.

Son époux, le prince Philip, 97 ans, a lui décidé de prendre sa retraite l'été dernier. Au printemps, Elizabeth II a subi avec succès une opération de la cataracte.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK