Le G8 plaide pour une zone euro "forte et unie" incluant la Grèce

Le G8 plaide pour une zone euro "forte et unie" incluant la Grèce
Le G8 plaide pour une zone euro "forte et unie" incluant la Grèce - © Tous droits réservés

Les dirigeants des pays du G8 réunis à Camp David (Maryland, est des Etats-Unis) ont plaidé samedi pour une zone euro "forte et unie" qui inclut la Grèce et se sont engagés à "encourager la croissance" et à lutter contre les déficits.

"Notre impératif est d'encourager la croissance et les emplois", déclarent les dirigeants des huit pays les plus industrialisés dans le communiqué final du sommet, organisé à une centaine de kilomètres au nord-ouest de la capitale américaine.

"Le rétablissement de l'économie mondiale montre des signes prometteurs, mais des vents contraires importants persistent", préviennent-ils.

"Nous sommes déterminés à prendre toutes les mesures nécessaires pour renforcer et revigorer nos économies", ajoutent les dirigeants du G8.

Mais - signe de leurs différences de stratégie pour lutter contre la crise - les dirigeants reconnaissent aussi que les mesures à prendre "ne sont pas les mêmes" pour tous.

Les dirigeants des pays du G8 (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Canada, Italie, France, Allemagne, Japon, Russie) soulignent également "l'importance d'une zone euro forte et unie" et expriment leur souhait de voir la Grèce "respecter ses engagements" et "rester dans la zone euro".

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK