Le fromage halloumi pousse Chypre à bloquer l'accord commercial entre l'Europe et le Canada

Le halloumi, un fromage fait de lait de chèvre et de brebis, est l'un des produits emblématiques de Chypre.
Le halloumi, un fromage fait de lait de chèvre et de brebis, est l'un des produits emblématiques de Chypre. - © FLORIAN CHOBLET - AFP

Le parlement de Chypre, Etat membre de l'Union européenne (UE), a voté contre la ratification de l'accord de libre-échange entre l'Europe et le Canada, rapportent samedi les médias régionaux. Le CETA ne protégerait pas suffisamment les produits locaux tels que le fromage halloumi, selon l'opposition chypriote. Dix-huit députés du parlement chypriote ont voté en faveur de la ratification, trente-sept s'y sont opposés.

Le CETA est entré en vigueur en 2017

Le CETA est entré en vigueur à titre provisoire en septembre 2017. La pleine mise en œuvre du traité nécessite sa ratification par tous les Etats membres de l'UE, conformément aux exigences constitutionnelles applicables localement. L'accord commercial vise à faciliter l'exportation de biens et de services entre l'UE et le Canada. Le CETA devrait profiter tant aux consommateurs qu'aux entreprises, semblerait-il. Selon l'opposition chypriote, le CETA ne profitera qu'aux multinationales et sera un désastre pour les petits producteurs. 

Le halloumi, un fromage fait de lait de chèvre et de brebis, est l'un des produits emblématiques de Chypre et est exporté en grandes quantités. Des sources gouvernementales rapportent samedi que le pays va négocier certaines exceptions pour les produits chypriotes avant de réexaminer l'accord à une date ultérieure.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK