Le frère de Boris Johnson a démissionné de son poste de secrétaire d'Etat

Le frère du Premier ministre britannique Boris Johnson, Jo Johnson, a démissionné jeudi de son poste de secrétaire d'Etat et annoncé qu'il rendrait son tablier de député. Il explique ne plus pouvoir concilier la loyauté envers son frère et l'intérêt national.

"Cela a été un honneur de représenter la circonscription d'Orpington pendant neuf ans et d'être au gouvernement sous trois Premiers ministres", a-t-il déclaré. Il était fermement opposé au Brexit sans accord, option prônée au contraire par son frère. Joseph Johnson se montrait également partisan affiché d'un nouveau référendum. L’opposition des deux frères a finalement remis en cause sa fonction : "Au cours des dernières semaines, j'ai été déchiré entre la loyauté familiale et l'intérêt national. C'est une tension insoluble et le temps est venu pour d'autres d'assumer mes fonctions de député et de ministre".

Il était secrétaire d'Etat aux Universités, à la Science, la Recherche et l'Innovation du gouvernement dirigé par son frère, poste qu'il avait déjà occupé dans le cabinet de Theresa May avant d'hériter du portefeuille des Transports.

Sa démission intervient au lendemain de l'exclusion du Parti conservateur de 21 députés "rebelles" qui ont refusé de soutenir la stratégie de Boris Johnson en votant en faveur d'une proposition de loi visant à contraindre le gouvernement à demander un nouveau report du Brexit s'il ne parvient pas à conclure un accord avec Bruxelles.

 

Archives: Jo Johnson aux abords du 10, Downing street à Londres, en 2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK