Le français est-il en voie d'extinction au sein des institutions européennes?

La langue française est-elle en voie d’extinction au sein des institutions européennes?
La langue française est-elle en voie d’extinction au sein des institutions européennes? - © Dominique HOMMEL

L’anglais s’impose de plus en plus dans les débats, les conférences de presse, les documents officiels, etc. Cette évolution est dénoncée par des journalistes qui ont décidé d'agir : ils viennent de créer un club de la presse francophone à Bruxelles.

Parmi les initiateurs de ce club, on retrouve Hughes Beaudouin. Il est correspondant à Bruxelles pour LCI, la chaîne de télévision française d’information en continu, et déplore le tout à l’anglais : "Dans les dialogues qu'on peut avoir au quotidien, pas forcément les conférences de presse, pas forcément les documents, mais même quand on s'exprime, quand on pose des questions, quand on discute avec des fonctionnaires européens ou des diplomates, la langue qui est naturellement utilisée, c'est l'anglais". 

Plusieurs facteurs expliqueraient cette évolution : l’élargissement de 2004 et l’arrivée de fonctionnaires venus de l’est et du centre de l’Europe qui maîtrisent mieux l’anglais que le français. Mais Hughes Beaudouin regrette aussi un manque de vigilance des autorités françaises : "Il y a des politiques qu'il faudrait mener. Cela a un impact financier, il faut subventionner des cours de français, il faut développer des alliances françaises. Et les Français on été assez négligents de ce point de vue là".

Du côté des institutions européennes, on reconnaît l’importance prise par l’anglais. Mais le français ne serait pas négligé pour autant d'après Nathalie Vandystadt, porte-parole à la Commission européenne : "Le français est très présent. Pour des raisons pratiques, les langues utilisées en interne sont celles que le personnel maîtrise le mieux. Mais il faut savoir qu'au moins 80% de nos fonctionnaires parlent le français comme leur première, deuxième ou troisième langue".

Alors, oui, le français reste, avec l’anglais et l’allemand, une des principales langues de travail dans les institutions européennes. Mais elle semble clairement perdre progressivement de son influence.

Retrouvez toute l'actualité européenne avec Euranet Plus, le premier réseau d'information européenne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK