Le docteur Mukwege appelle les politiques congolais à retrouver la raison

Denis Mukwege a fait son retour à Bukavu, dans l'est de la République démocratique du Congo, à trois jours des élections reprogrammées dimanche. Et l'accueil a été particulièrement chaleureux : des milliers d'habitants ont fêté en chanson le retour au pays de leur enfant prodigue devenu Prix Nobel de la Paix.

"Il est la fierté des femmes congolaises, et même des femmes du monde entier", affirme l'une d'elle. 

Prendre "la mesure de la gravité de la situation pour éviter le chaos"

Sous les ovations d'une foule dans laquelle prédominent les femmes, Denis Mukwege, le chirurgien qui "répare les femmes" victimes de viols a lancé un message aux politiques du pouvoir comme de l'opposition "qui doivent retrouver la raison". 

Menacé depuis une tentative d'assassinat en 2012, Denis Mukwege est arrivé trois heures auparavant à l'aéroport Kavumu, dans un avion des Nations unies puis sous protection dans un véhicule escorté par des Casques bleus. 

Après avoir noté qu'aucun homme politique local ne s'était déplacé pour assister à la cérémonie, le Dr Muwkege a appelé au "respect de la Constitution", et constaté que le "processus électoral est dans l'impasse". "C'est lui notre président, assurait sobrement un jeune après avoir entendu le Dr Muwkege. Parce qu'il parle de paix".

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK