Le coronavirus dans le monde ce dimanche 22 mars : 13.000 morts, partout le confinement s'installe, des pays se préparent au pic imminent

Coronavirus dans le monde  :ici au Népal.
Coronavirus dans le monde :ici au Népal. - © PRAKASH MATHEMA - AFP

On compte désormais 13.000 morts dans le monde.

Partout dans le monde, les Etats se barricadent et ferment leurs frontières. Quant aux populations, plus d’un milliard d’individus sont désormais confinés. La plupart des pays européens se préparent, à l’instar de l’Italie, une grosse vague de personnes infectées par le coronavirus.

Pour des pays comme la Chine qui ne déclare plus de nouveaux cas depuis quelques jours, une deuxième vague du virus n’est pas exclue.

La perspective d’une fin de crise pour fin avril semble de plus en plus improbable. En Belgique, la ministre de la santé Maggie De Block estime que la situation durera encore huit semaines.

En Europe, on se prépare au pic

Ce dimanche, la Belgique fait état de 586 nouvelles contaminations, et 8 nouveaux décès, ce qui porte à 75 le nombre total de personnes décédées des suites du coronavirus. La Belgique met également sur pied une taskforce pour orienter sa politique en matière de tests.

En Italie, la situation ne s’améliore pas. Le gouvernement de Giuseppe Conte a décidé de verrouiller un peu plus le pays en mettant à l’arrêt toutes les activités de production non essentielles. Et une taskforce médicale a été mise en place pour faire face à la crise. Le pays compte désormais 4825 personnes décédées.

Au Royaume-Uni, après avoir tergiversé entre stratégie d’immunité collective ou mesures de confinement, le gouvernement demande aux personnes fragiles identifiées par les services de santé, soit 1,5 million de personnes, de rester confinées pendant 3 mois.

De son côté, l’Espagne, quatrième pays le plus touché par le coronavirus, a déjà annoncé que les mesures de confinement seraient prolongées pour au moins 15 jours. Le pays a aussi décidé la mobilisation de 52.000 soignants en renfort dont 14.000 médecins et infirmiers à la retraite. Le pays compte 26.496 cas et 400 morts en 24 heures.

La France se prépare à la vague de cas qui devrait arriver de façon imminente. L’épidémie a déjà tué plus de 560 personnes dans le pays

L’Europe dans son ensemble reste le foyer de l’épidémie ; son continent est le plus touché du monde avec 150.000 cas recensés par l’AFP ce dimanche.

En Asie, plusieurs Etats se confient aussi

Si la Chine n’a pas enregistré de nouveaux cas depuis quelques jours, le pays n’est pas à l’abri d’une deuxième vague du virus.

De son côté, l’Inde a décidé de placer 1,3 milliard de personnes en confinement ce dimanche, pour une durée de 24 heures.

En Iran, le bilan s’alourdit encore et fait office de 129 nouveaux décès ce dimanche. Le guide suprême iranien, Ali Khamenei a refusé l’aide de Washington, soupçonnant les Américains de vouloir répandre le virus dans le pays.

Le virus atteint l’Afrique

L’Afrique du Sud est le pays le plus touché du continent avec 240 cas selon la carte de l’université John Hopkins.

La République Démocratique du Congo fait état de 30 cas dont 7 nouveaux.

Dans l’ensemble, les pays du continent ferment ses frontières. De son côté le Rwanda et la Tunisie apposent des mesures de confinement.

En Afrique, la crainte est que les systèmes de santé ne puissent absorber la crise.


►►► Lire aussi : coronavirus : l’épidémie avance en Afrique, l’Afrique du Sud particulièrement touchée, confinement au Rwanda


En Amérique

Aux Etats-Unis, si Donald Trump a, au début, minimisé le coronavirus, il a désormais pris la mesure. Plusieurs Etats du pays ont mis en place des mesures de confinement. Le pays est aujourd’hui le 3e le plus touché avec 26.747 cas.

Au Moyen-Orient

En Palestine, à Gaza, enclave placée sous blocus israélien, on dénombre les deux premiers cas.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK