Le commissaire Stylianides défend la position "équilibrée et constructive" de l'UE

M. Stylianides a demandé de ne pas sous-estimer le fait que l'Union européenne restait aujourd'hui "l'interlocuteur le plus fiable et le plus important" aux yeux de nombreux pays du Moyen-Orient.
M. Stylianides a demandé de ne pas sous-estimer le fait que l'Union européenne restait aujourd'hui "l'interlocuteur le plus fiable et le plus important" aux yeux de nombreux pays du Moyen-Orient. - © THIERRY ROGE - BELGA

Le commissaire européen à l'aide humanitaire Christos Stylianides a défendu mardi la position selon lui "équilibrée et constructive" adoptée lundi par la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini, au soir d'une journée de violences à Gaza qui ont fait 53 morts dans les rangs palestiniens.

Cette réaction de l'UE, jugée faible par ses détracteurs, est "la seule manière de maintenir notre rôle constructif et un chemin vers la paix", a affirmé le Chypriote au cours d'une visite au parlement belge où il était invité.

Nous devons être sages pour être axés sur le résultat

M. Stylianides a demandé de ne pas sous-estimer le fait que l'Union européenne restait aujourd'hui "l'interlocuteur le plus fiable et le plus important" aux yeux de nombreux pays du Moyen-Orient.

Étant donné que l'Union veut endosser un rôle plus important dans le processus de paix israélo-palestinien, "Il n'y a pas de place pour une approche simpliste", a ajouté le commissaire. "Nous devons être sages pour être axés sur le résultat."

Dans sa réaction lundi, Mme Mogherini avait exhorté toutes les parties à "la plus grande retenue". "Israël doit respecter le droit à manifester pacifiquement et le principe de la proportionnalité dans l'usage de la force" tandis que "le Hamas et ceux qui conduisent les manifestations à Gaza doivent faire en sorte qu'elles restent strictement non violentes et ne pas les exploiter à d'autres fins", avait-elle ajouté.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK