Le chef Jamie Oliver au bord de la faillite : 1000 emplois menacés

Jamie Oliver, le "naked chef" ou "chef nu". Il ne portait jamais la toque, coiffure traditionnelle des chefs cuisiniers.
Jamie Oliver, le "naked chef" ou "chef nu". Il ne portait jamais la toque, coiffure traditionnelle des chefs cuisiniers. - © Tous droits réservés

L’empire des restaurants de Jamie Oliver a fait appel à des administrateurs, 1000 emplois sont menacés. La société, qui comprend 23 points de vente italiens ainsi que les restaurants Fifteen et Barbecoa, est censée nommer KPMG en tant qu’administrateur. Plusieurs médias britanniques assurent que l’entreprise serait sur le point de faire faillite. L’entreprise gérant les restaurants du chef Oliver a été placée en réorganisation judiciaire et a demandé un délai de paiement mardi.

« Je suis profondément attristé par ce résultat et souhaite remercier tous les membres du personnel et nos fournisseurs qui ont mis leur cœur et leur âme dans ce secteur depuis plus de dix ans. Je sais à quel point c’est difficile pour tout le monde. »

Oliver, cette « rock star » de la cuisine

Cette annonce constitue un choc pour le public au Royaume-Uni où Jamie Oliver est une personnalité du monde de la cuisine, connue pour avoir publié de nombreux livres et être apparue dans de nombreuses émissions télévisées. Avec ses faux airs de « rock star », il a aidé à dépoussiérer l’image de la gastronomie britannique, secteur devenu ultra-concurrentiel.

La chaîne de restaurants du célèbre chef a ouvert son premier site à Oxford en 2008. L’année dernière, l’un des plus célèbres chefs de la télévision devait 2,2 millions de livres à son personnel. A l’époque, il était déjà endetté de 71,5 millions de livres. L’entreprise est en difficulté depuis deux ans. En février 2018, la société avait annoncé la fermeture de 12 de ses 37 restaurants, entraînant la suppression de 450 emplois dans des villes telles que Bristol, Reading et Harrogate.

« Nous avions lancé Jamie’s Italian en 2008 pour secouer positivement le marché des restaurants de milieu de gamme au Royaume-Uni, avec des ingrédients de qualité, des standards plus élevés du bien-être animal […] et c’est exactement ce que nous avons fait. » a indiqué le chef Jamie Oliver.

Le groupe cherchait des acheteurs ces derniers mois après la décision d’Oliver de céder face à la forte concurrence sur le marché des restaurants. Ces derniers mois, des chaînes de restaurants similaires telles que Carluccio, Byron Burger et Gourmet Burger Kitchen ont également fermé leurs guichets.

Jamie Oliver selon "On n'est pas des pigeons" (archive 2014)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK