Déclaré mort à plusieurs reprises, le chef de l'Etat islamique apparaît dans une vidéo récente

Le chef du groupe Etat islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi, pourtant annoncé mort à plusieurs reprises, est apparu pour la première fois en cinq ans dans une vidéo de propagande diffusée lundi par l’organisation djihadiste, Al Furqan. Il y évoque plusieurs événements de l’actualité récente, ce qui tend à prouver qu’il serait bien en vie.

Ainsi, selon le journaliste de France 24, Wassim Nasr, Abou Bakr al-Baghdadi évoque la victoire de Benjamin Netanyahu aux dernières élections israéliennes survenues le 9 avril dernier. Il parle aussi de la perte du pouvoir par le désormais ex-président algérien Bouteflika survenue le 2 avril dernier.

« La bataille pour Baghouz est maintenant terminée »

La date à laquelle cette vidéo a été tournée n’est pas connue. Un message écrit en début de diffusion précise qu’elle a été enregistrée courant avril.

Abou Bakr al-Baghdadi, chef du « califat » djihadiste autoproclamé en 2014, y déclare « la bataille pour Baghouz est maintenant terminée », en référence au dernier réduit du groupe ultra-radical dans l’est de la Syrie, tombé le 23 mars 2019.

L’homme, qui apparaît assis les jambes croisées sur un coussin, affirme que l’EI « se vengera » au nom de ses membres tués et que le combat contre l’Occident est « une longue bataille ». S’adressant à trois hommes dont les visages ont été floutés, il promet d’autres actions de l’EI « après cette bataille ». Il apparaît avec une longue barbe grise qui semble être teinte au henné et parle doucement, s’arrêtant quelques secondes au milieu de ses phrases.

Il ajoute que son groupe a mené 92 opérations dans huit pays différents pour « venger ses frères au Cham » (ndlr, la Syrie et l’Irak). Il insiste donc sur l’aspect international de l’Etat Islamique et mentionne différentes origines des commandants et recrues.

Dans cette vidéo, le chef de l’Etat islamique, insiste aussi « sur la seule voie du djihad » ne marquant pas son soutien aux soulèvements populaires. La vidéo se termine par un message audio qui se félicite des attaques menées au Sri Lanka le 21 avril dernier. Un élément qui laisserait à penser que la vidéo aurait été enregistrée avant ces événements.

L’homme le plus recherché au monde

Le dernier message attribué à Abou Bakr al-Baghdadi était un enregistrement audio diffusé en août 2018. Le chef djihadiste est apparu pour la première et dernière fois en public en 2014 à Mossoul, dans le nord de l’Irak, où il a proclamé le « califat » de l’EI.

Selon des spécialistes, l’homme le plus recherché au monde se terrerait dans le désert syrien. Les Etats-Unis offrent 25 millions de dollars pour la capture d’Abou Bakr al-Baghdadi.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK