Le chancelier autrichien reçoit la confiance des dirigeants européens

Sebastian Kurz à Bruxelles
Sebastian Kurz à Bruxelles - © EMMANUEL DUNAND - AFP

Le nouveau chancelier autrichien, Sebastian Kurz, s'est rendu à Bruxelles pour rencontrer le président du Conseil européen, Donald Tusk, et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

"Est-ce que vous considérez toujours l’Autriche comme un partenaire de confiance ?" demande un journaliste à Donald Tusk, alors qu'il entrait dans le bâtiment du Conseil européen. "Évidemment, sans hésiter", a répliqué Donald Tusk.

Le chancelier autrichien a déclaré qu’il comptait sur une "étroite collaboration" dans l’optique de la présidence de l’Autriche du Conseil de l’Union européenne lors du second semestre 2018.

Contre les quotas obligatoires de répartitions des réfugiés

Donald Tusk a indiqué que la répartition des réfugiés ne s’est pas déroulée de manière efficace et qu’il s’opposait à un quota obligatoire de répartition des réfugiés, selon le média autrichien Salzburger Nachrichten. Un point qui satisfait le chancelier autrichien. Le président de la Commission n'a cependant pas apprécié cette remarque.

Après une petite heure de réunion avec Donald Tusk, Sebastian Kurz s’est entretenu avec Jean-Claude Juncker qui a indiqué qu’il continuait à faire confiance à l’Autriche. 

Sur Twitter, Donald Tusk, a déclaré :

Discussion très positive et constructive avec le chancelier, je vois en lui un leader énergique, déterminé et pro-européen.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK