Le budget de l'UE commence l'année avec un trou de 11 milliards d'euros

Le budget de l'UE commence l'année avec un trou de 11 milliards d'euros
Le budget de l'UE commence l'année avec un trou de 11 milliards d'euros - © Tous droits réservés

Le budget 2012 de l'Union européenne affiche d'ores et déjà un trou de 11 milliards d'euros, a déclaré mercredi dans un entretien à la presse allemande le commissaire au Budget, Janusz Lewandowski (Pologne), qui va devoir frapper à la porte des Etats membres pour le combler.

L'UE a reçu fin 2011 de grosses factures, de 15 milliards d'euros, au titre des aides structurelles, et n'a pu en honorer qu'une partie. Elle a donc commencé l'année avec un trou de 11 milliards d'euros, a indiqué le commissaire européen au quotidien Financial Times Deutschland.

De ce fait, "il y a aura sans doute un trou à la fin de l'année, pour lequel je devrais demander (aux Etats membres) des financements supplémentaires", prévient-il.

M. Lewandowski impute les problèmes actuels à la pingrerie des Etats membres, qui ont seulement consenti pour 2012 une hausse des dépenses européennes de 1,86% à 129 milliards d'euros.

Cette augmentation -- inférieure à l'inflation prévue cette année -- est plus faible que ce que l'UE réclamait. J'avais déjà prévenu que cela poserait des problèmes", constate-t-il.

L'aveu de M. Lewandowski arrive alors que les Européens discutent de moyens de relancer la croissance et d'augmenter la compétitivité en Europe. Une des pistes souvent évoquées est une meilleure allocation des fonds et aides européennes.

Les 27 pays de l'UE doivent se mettre d'accord cette année sur le cadre budgétaire de l'Union pour la période 2014-2020, des négociations qui s'annoncent particulièrement houleuses alors qu'un certain nombre de pays refusent de voir ses moyens augmenter.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK