Le Brésil détecte un nouveau variant du coronavirus

Une autre variante du coronavirus a été découverte au Brésil, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires. Les scientifiques l'ont identifiée dans la ville de Sorocaba, près de Sao Paulo, et mènent des recherches plus approfondies sur cette mutation, qui est similaire à celle détectée en Afrique du Sud, a indiqué l'institut biomédical Butantan sur Twitter.

Une femme de 34 ans qui n'avait pas voyagé

La variante a été détectée chez une femme de 34 ans qui présentait des symptômes mineurs, rapporte le site d'information G1. Elle a affirmé ne pas avoir voyagé récemment à l'intérieur ou à l'extérieur du Brésil, selon Paulo Menezes, directeur du centre d'urgence du coronavirus de Sao Paulo.

Les mutations sont constantes au sein des virus et se produisent lorsque la composition génétique change pendant la réplication. Certaines modifications présentent des avantages pour l'agent pathogène. Par exemple, elles peuvent faciliter la transmission du virus.

Les précédentes variantes notables du coronavirus ont été détectées pour la première fois en Grande-Bretagne, en Afrique du Sud et au Brésil. Ce pays d'Amérique du Sud est l'un des plus durement touchés par la pandémie. Seuls les États-Unis ont enregistré un nombre plus élevé d'infections et de décès.

Près de 4000 décès par jour 

Le Brésil a régulièrement battu son propre record quotidien de décès dus au coronavirus. Mercredi, le ministère de la santé a annoncé un nouveau record de 3869 décès en 24 heures, battant le record de 3780 établi la veille.Une semaine auparavant, le pays avait franchi pour la première fois le triste cap des 3000 décès liés au Covid-19.

Le nombre total de décès dans le pays s'élève désormais à 321.515, tandis que plus de 12,7 millions de cas de coronavirus ont été confirmés.

Le système de santé de ce pays de 210 millions d'habitants s'est effondré ou est sur le point de s'effondrer dans de nombreuses régions. Les médicaments, notamment pour l'intubation des patients atteints de Covid-19, viennent notamment à manquer.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK