Le "boxeur des gilets jaunes" écroué dans l'attente de son procès, renvoyé au 13 février

Le "boxeur des gilet jaune" écroué dans l'attente de son procès, renvoyé au 13 février
Le "boxeur des gilet jaune" écroué dans l'attente de son procès, renvoyé au 13 février - © Tous droits réservés

L'ancien boxeur professionnel Christophe Dettinger a été placé mercredi soir en détention provisoire dans l'attente de son procès le 13 février pour l'agression de deux gendarmes samedi lors de l'"acte VIII" des "gilets jaunes" à Paris. 

Jugé en comparution immédiate, cet homme de 37 ans originaire de l'Essonne, ancien champion de France 2007 et 2008 des lourds-légers, a sollicité un délai pour préparer sa défense, qui est de droit.

Conformément aux réquisitions du parquet, le tribunal correctionnel a délivré un mandat de dépôt à son encontre, visant à "empêcher la réitération des faits et une soustraction à la justice", une décision accueillie par des cris de protestations dans la salle. 

Journal télévisé 07/01/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK