Le bilan de l'ouragan Matthew s'alourdit à 108 morts en Haïti

L'ouragan Matthew a fait au moins 108 morts à Haïti, a indiqué jeudi par téléphone à l'AFP le ministre haïtien de l'Intérieur, François Anick Joseph.

La dévastatrice dépression a fait 50 morts dans la seule commune de Roche-à-Bateau, dans le sud du pays, qui est complètement "dévasté", selon le député du département du sud, Ostin Pierre-Louis.

Plus de deux millions d'Américains ont été sommés d'évacuer le littoral atlantique à l'approche jeudi du dévastateur ouragan Matthew qui a déjà fait de nombreuses victimes dans les Caraïbes.

Plan d'urgence fédéral

Le président américain Barack Obama a déclenché un plan d'aide fédéral pour la Floride.

En décrétant ainsi l'état d'urgence fédéral le président permet d'immédiatement débloquer les moyens fédéraux d'assistance et aux agences de sécurité intérieure (DHS) et de gestion des situations d'urgence (Fema) de coordonner les secours, selon un communiqué de la Maison Blanche.

Le plus puissant des ouragans depuis des décennies

L'ouragan, qui doit s'abattre sur la Floride dans la nuit de jeudi à vendredi, selon le centre américain de surveillance des ouragans (NHC), pourrait se renforcer en catégorie 4 (sur une échelle de 5) à l'approche des côtes américaines. "C'est le plus puissant ouragan touchant cette zone depuis des décennies", selon le NHC.

"N'allez pas faire du surf, n'allez pas sur les plages. Vous serez tués", a mis en garde jeudi le gouverneur de Floride, Rick Scott, lors d'un point de presse au ton grave. "Nous espérons le mieux mais nous nous préparons au pire", a-t-il déclaré, en prévenant que les vents pourraient atteindre jusqu'à 240 km/h.

La Garde Nationale en alerte

Il a annoncé avoir activé 1000 membres supplémentaires de la Garde nationale, portant à 2500 le nombre de militaires prêts à aider aux évacuations et à l'aménagement des abris. 4000 membres supplémentaires sont en alerte et peuvent être déployés rapidement.

La puissance dévastatrice de Matthew balaye pour le moment le centre de l'archipel des Bahamas où les aéroports ont été fermés, les bateaux de croisière touristique déroutés et les habitants, sommés par les autorités de gagner les hauteurs des îles, par peur de la montée des eaux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK