Le Benelux invitera des groupes de pays européens à discuter du futur de l'Europe

es trois pays du Benelux, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg, inviteront dans les prochains mois des groupes de pays à discuter du futur de l'Europe, ont indiqué les trois Premiers ministres, Charles Michel, Mark Rutte et Xavier Bettel.
es trois pays du Benelux, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg, inviteront dans les prochains mois des groupes de pays à discuter du futur de l'Europe, ont indiqué les trois Premiers ministres, Charles Michel, Mark Rutte et Xavier Bettel. - © Belga

Les trois pays du Benelux, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg, inviteront dans les prochains mois des groupes de pays à discuter du futur de l'Europe, ont indiqué les trois Premiers ministres, Charles Michel, Mark Rutte et Xavier Bettel, vendredi matin à l'entrée du sommet informel des 27 chefs d'État et de gouvernement (tous les Européens sauf le Royaume-Uni) consacré au futur de l'Europe."Nous avons tenu une rencontre fructueuse du Benelux ce matin et nous avons décidé d'inviter les membres du groupe de Visegrad aux Pays-Bas, et puis plus tard dans l'année aussi les pays baltes", a déclaré le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, entouré de ses homologues belge et luxembourgeois.

Le groupe de Visegrad réunit de manière informelle quatre pays d'Europe centrale: la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie. "Nous voulons jouer un rôle positif dans tout ce débat sur l'avenir de l'Union européenne", a souligné Mark Rutte. La réunion informelle de vendredi a pour objectif de préparer le sommet de Rome, le 25 mars prochain, durant lequel les chefs d'État et de gouvernement des 27 États membres de l'Union - hors Royaume-uni - ont prévu d'adopter, à l'occasion du soixantième anniversaire du Traité de Rome, une Déclaration définissant leur vision du futur de l'Europe. Le texte devrait cependant rester très général, selon une source diplomatique. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK