La ville de New York supprime 1 milliard de dollars du budget de la police pour l'investir dans l'éducation et l'aide sociale

L’annonce est belle, sur le papier en tout cas. La ville de New York a décidé cette semaine de retirer un milliard de dollars du budget de la police pour investir cet argent dans l’éducation et l’aide sociale. Le New York Police Department devra à l’avenir composer avec un budget de 6 milliards de dollars.

Concrètement, cette décision entraîne par exemple l’annulation du recrutement de quelque 1200 agents dans les mois à venir. L’argent récupéré sera réinvesti dans le soutien des communautés les plus touchées par la crise causée par l’épidémie de Covid-19, ainsi que des programmes d’aide à destination des jeunes.

"Je crois que c’est notre mission de redistribuer les ressources à ceux qui en ont le plus besoin", a déclaré Bill de Blasio, le maire de New York. Et d’ajouter : "Nous devons penser différemment l’aide à la jeunesse dans cette ville. Nous avons fait beaucoup de changements, mais nous devons aller bien plus loin."


►►► À lire aussi : La ville de New York va réformer le travail de la police


"Les partisans d’une réforme de la police ont fait valoir que les coupes budgétaires n’allaient pas assez loin", rapporte le New York Times sur son site internet. La décision prise par le City Council de New York ne serait même qu’un tour de passe-passe budgétaire qui ne viendrait en définitive rien résoudre sur le long terme.

D’où cette conclusion de Bill de Blasio, toujours dans les colonnes du New York Times : "Certaines personnes ne sont jamais contentes."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK