La vedette égyptienne du foot Mohamed Salah, acteur politique malgré lui?

Mohamed Salah est une véritable idole dans son pays, l'Egypte. Et il le restera sans doute malgré les maigres résultats  réalisés par l'équipe nationale égyptienne ce lundi. La presse a l'habitude de raconter que ce footballeur talentueux fait rêver les 100 millions d'Egyptiens, mais aussi des dizaines de millions d'autres: attaquant vedette à Liverpool, le jeune homme de 25 ans, originaire du petit village de Basyoun, près d'Alexandrie, déchaîne aussi les passions en Grande Bretagne. 

La polémique en question a enflé à la veille du dernier match de la sélection nationale, qui a opposé l'Egypte à l'Arabie Saoudite. La star de l'équipe égyptienne de football pourrait définitivement quitter l'équipe égyptienne. La nouvelle s'est répandue comme une traînée de poudre, enflammant tous ses supporters. 
 

Selon le journal britannique The Independant, cette information aurait été donnée par un membre du staff de l'équipe égyptienne. La raison? Elle découlerait de cette photo: 

On y voit le joueur poser avec le président tchétchène Ramzan Kadyrov. Ce dernier avait rendu visite à l'équipe égyptienne, qui réside pendant la Coupe du Monde dans un hôtel à Grozny, la capitale de la Tchétchénie.

Or Ramzan Kadyrov est connu pour bafouer assez régulièrement les droits de l'Homme dans son pays. Arrestations arbitraires, corruption, assassinats ciblés... mais aussi camps pour homosexuels, ont défrayé la chronique, sans que cela n'affecte le dirigeant tchétchène.

Mohamed Salah, accompagné de toute l'équipe égyptienne, avait aussi été vu dans une vidéo, lors d'un dîner donné par Ramzan Kadyrov au soir de leur deuxième match. Le président tchétchène avait gratifié le joueur égyptien du titre de citoyen d'honneur de Tchétchénie. 

Ramzan Kadyrov ne s'est pas privé de répercuter ces photos et vidéos.

Il n'en fallait pas plus pour que Mohamed Salah se retrouve en plein milieu d'une polémique. L'attaquant de Liverpool serait-il en train de faire la publicité de l'un des dirigeants les plus dictatoriaux d'Europe de l'est?

Mohamed Salah, carte de visite pour le régime égyptien

Selon la presse, la vedette égyptienne avait en fait été choquée par l'utilisation de son image à des fins politiques... Une utilisation qui serait orchestrée par la Fédération égyptienne de football.


En clair, ce n'est pas à Mohamed Salah de faciliter des contacts diplomatiques entre l'Egypte et la Tchétchénie, ou tout autre pays. Le joueur estimerait que les autorités le prennent pour une carte de visite internationale.

International doué, adulé par les supporters en Egypte et plus généralement dans le monde arabe, authentique vedette en Grande Bretagne, Mohamed Salah en aurait eu assez. Le dernier incident en date avait eu lieu après l'utilisation par la Fédération égyptienne de sa photo, pour l'afficher sur l'avion de la délégation en partance pour Moscou. Le hic, c'est que le sponsor de ce voyage était un concurrent ... du propre sponsor du joueur dans son club de Liverpool.

Le président égyptien Al Sissi lui-même se réfère à son nom et a ses succès lors de ses discours. 

Mohamed Salah a tout de même terminé la Coupe du monde avec l'équipe nationale égyptienne ce lundi; une équipe qui n'(a guère brillé comme l'espéraient les Égyptiens. Mais si le joueur met à exécution sa menace de démission, c'est le pays tout entier qui risque de s'embraser.

Sur Twitter, depuis dimanche, c'est le hashtag #Sissidégage ( ) qui reprend vigueur à l'occasion de cette polémique.

Mohamed Salah ne s'est pas exprimé publiquement sur le sujet. La Fédération égyptienne de football, elle, affirme que ces informations sont totalement fausses, et que le joueur n'a jamais exprimé le souhait de quitter la sélection nationale.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK