La Turquie aurait envoyé des combattants syriens en Libye

Des combattants syriens soutenus par la Turquie en route vers Kobané (nord de la Syrie).
Des combattants syriens soutenus par la Turquie en route vers Kobané (nord de la Syrie). - © BAKR ALKASEM - AFP

C’est en tout cas ce qu’a annoncé l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Au total, la Turquie aurait envoyé 300 soldats à Tripoli. Ils apparaissent dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux et seraient présents pour combattre l’armée nationale libyenne. 

Cet envoi de troupes pourrait être le premier d’une longue série: après avoir combattu pour la Turquie contre les kurdes dans le Nord-est syrien, des groupes rebelles syriens pourraient aider Ankara à s’engager davantage en Libye, et à soutenir le gouvernement libyen d’union (GNA). Le GNA est soutenu par l’ONU, et a nié l’arrivée de soldats syriens en Libye ainsi que l’authenticité des vidéos mises en ligne, assurant qu’elles ont été tournés à Idleb (Syrie). L’Armée nationale syrienne, pro-turque, a elle aussi réfuté l’envoi de troupes sur place.

Luttes d'influence

Depuis la chute de Mouammar Khadafi en 2011, la Libye est le terrain de luttes d’influence, et deux autorités s’y disputent le pouvoir: le GNA et le gouvernement et le Parlement, aux mains du maréchal Khalifa Haftar dans l’est du pays. 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan avait annoncé l’envoi de troupe en Libye la semaine dernière, après que le GNA ait demandé un soutien militaire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK