La terre a tremblé en Espagne, au moins neuf morts

Des débris à Lorca après le séisme en Espagne
3 images
Des débris à Lorca après le séisme en Espagne - © Israel Sanchez (EPA)

Des bâtiments qui s'écroulent comme des châteaux de cartes, des milliers d'habitants qui se retrouvent sans toit, le sud-est de l'Espagne a tremblé mercredi soir. La ville de Lorca est la plus touchée. Un dernier bilan fait état de neuf morts.

Toute l'Espagne est sous le choc. Le séisme, d'une magnitude de 5,1 sur l'échelle ouverte de Richter, a eu lieu, hier mercredi, à 18h47, dans la région de Murcie, dans le sud-est du pays.

Précédé par une première secousse d'une magnitude 4,5, deux heures plus tôt, le tremblement de terre a créé le désordre dans la ville de Lorca. L'épicentre est situé à proximité de cette ville de 90 000 habitants.

Au moins neuf personnes ont trouvé la mort dans le séisme, selon le dernier bilan des autorités espagnoles. Il y a plus de 130 blessés. 

Les dégâts matériels sont nombreux avec des édifices fissurés, des trottoirs broyés, des voitures éventrées. Plusieurs routes nationales et même une autoroute ont été très endommagées.

Face à la gravité de la situation, le chef du gouvernement, José Luis Zapatero, a ordonné l'envoi d'une unité militaire d'urgence pour participer aux secours.

Il s'agit du tremblement de terre le plus meurtrier, en Espagne, depuis 1956.

Pas de Belges parmi les victimes

Aucun Belge n'est à recenser parmi les victimes du séisme. Le Premier ministre belge Yves Leterme a présenté en son nom personnel et celui du gouvernement ses condoléances à son homologue espagnol ainsi qu'aux familles et proches des victimes.

Des milliers de sans-abri

En pleine rue, dans des hangars ou des parcs, des milliers d'habitants de Lorca, dans le sud-est de l'Espagne, passaient jeudi leur première journée hors de chez eux après le séisme qui a fait huit morts, pendant que s'organisait l'aide d'urgence. Environ 15 000 personnes, selon la Croix-Rouge, ont été chassées de leurs maisons par le séisme.

"Le nombre de sans-abri est très difficile à évaluer. Presque personne n'a dormi chez lui. Beaucoup d'habitants ont passé la nuit dans leur voiture, sur les places, dans les parcs publics", a expliqué le maire de Lorca, Francisco Jodar, à la télévision.

Jeudi matin, la Croix-Rouge avait distribué 7720 couvertures, de la nourriture, de l'eau et 800 lits pliants pour un hangar tranformé en centre d'hébergement, a indiqué une porte-parole, Carla Vera. Elle a aussi mobilisé 24 ambulances et installé trois hôpitaux de campagne.

Nicolas Willems et AFP


Le site d'El Pais


Les Affaires étrangères belges : http://diplomatie.belgium.be/fr/

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK