La Suède autorise le don de sang pour les homosexuels

"Les hommes qui ont des relations sexuelles avec d'autres hommes ne seront plus empêchés systématiquement de donner du sang", indique la Direction nationale de la santé et des affaires sociales dans un communiqué, le jour de la Journée mondiale contre le sida.

Mais les personnes qui ont eu un "comportement sexuel à risque" peuvent être empêchées de donner leur sang durant un an et "ce groupe inclut les hommes qui ont des relations sexuelles avec d'autres hommes", précise l'autorité sanitaire.

Tous les donneurs doivent remplir un questionnaire détaillé sur leur état de santé et leurs rapports sexuels passés avant d'être approuvés. Tous les échantillons sont ensuite testés.

Les homosexuels sont considérés comme un groupe à risque pour les maladies sexuellement transmissibles comme le sida ou les hépatites.

Plusieurs autres pays européens ont déjà levé l'interdiction de don du sang par les homosexuels, selon une porte-parole de la Direction nationale de la santé et des affaires sociales.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK