La Serbie introduit la perpétuité irrévocable malgré l'émoi européen

La Serbie introduit la perpétuité irrévocable malgré l'émoi européen
La Serbie introduit la perpétuité irrévocable malgré l'émoi européen - © Tous droits réservés

Une loi prévoyant des peines de perpétuité irrévocable, excluant toute perspective même infime de libération conditionnelle des condamnés, a été votée mardi par le parlement serbe en dépit de l'inquiétude du Conseil de l'Europe.

Dans le code pénal serbe, la perpétuité remplace comme peine maximale celle de 40 ans de réclusion que pouvaient jusqu'à présent prononcer les tribunaux de ce pays des Balkans, qui négocie actuellement son adhésion à l'Union européenne.

Si les condamnés à la prison à vie pourront en règle générale voir des tribunaux se pencher de nouveau sur leur cas après 27 ans de prison, ce ne sera pas le cas pour ceux reconnus coupables de viols suivis de meurtres, ou d'autres crimes graves commis contre des enfants ou des femmes enceintes. Ceux-ci n'auront aucune perspective de réexamen de leur peine de perpétuité, sauf par grâce présidentielle.

Cette disposition est contraire à la convention européenne des droits de l'Homme, qui exige que toute peine à perpétuité soit soumise à un possible réexamen au bout d'un délai établi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK