La Saint-Valentin en Côte d'Ivoire, symbole d'un amour pas si franc

Cadeaux et sorties sont quasiment impératifs en Côte d'Ivoire, dans une conception traditionnelle où l’homme s’occupe financièrement de la femme
2 images
Cadeaux et sorties sont quasiment impératifs en Côte d'Ivoire, dans une conception traditionnelle où l’homme s’occupe financièrement de la femme - © Amandine Réaux

Polos, smartphones, manucures, perruques, ordinateurs… À l’approche de la Saint-Valentin, les offres promotionnelles de tout ordre pullulent dans les rues et sur Facebook.

« Soyez attirantes et toutes belles, charmantes et sexy, mettez du piment dans la sauce ! Attrapez vos maris, gardez-les à la maison, sauvez votre couple », lit-on sur la page de Besties Shop, un magasin de produits de beauté à Abidjan. « Les femmes espèrent recevoir beaucoup de cadeaux pour cette fête », étaye Leila, la vendeuse.

Alors qu’en Europe, la Saint-Valentin est critiquée pour son aspect commercial, elle cartonne en Côte d’Ivoire depuis une dizaine d’années, dans les grandes villes et principalement à Abidjan, la capitale économique. « Peu importe le jour de la semaine, tout le monde se fait beau pour aller au restaurant, boire des verres, et les boîtes de nuit sont pleines à craquer même s’ils bossent le lendemain ! », explique Inès Ebagnitchie, fondatrice du magazine en ligne Stylin.

Prouver sa richesse

Laza, fleuriste au bord de la route à Abidjan, est en pleine préparation de bouquets et compositions de roses rouges à la veille du 14 février. Et cette année, la rose éternelle est en vogue. « Quasiment toutes les femmes en ont commandé une. C’est l’accessoire de luxe à publier sur les réseaux sociaux pour montrer que son copain a plein de sous », remarque Inès Ebagnitchie.

Les restaurants aussi saisissent cette aubaine commerciale. « Depuis trois ans, les soirées sont encore plus fréquentées », présente la direction du Sweet Garden. A Abidjan, les « menus Saint-Valentin » peuvent coûter jusqu’à 50.000 Francs CFA (75 euros) dans un pays où le salaire minimum est de 60.000 FCFA.

Cadeaux et sorties sont quasiment impératifs dans une conception traditionnelle où l’homme s’occupe financièrement de la femme. La Saint-Valentin est le symbole de l’importance de l’argent dans les relations amoureuses. Pour la fête des amoureux, Mariam, 22 ans, a prévu de dîner dans un bon restaurant avec son ami. « Il m’a prévenue que j’aurai une grosse surprise », s’enthousiasme l’étudiante.

Oumar, 39 ans, reconnaît que « ce n’est pas évident d’avoir une fille quand tu n’as pas d’argent : elle va vouloir plein de choses, mais tu n’auras pas les moyens de les lui offrir ». Cette période voit d’ailleurs fleurir toute une série de blagues et de tweets disant que les femmes vont demander de l’argent à leur copain, insister pour faire une sortie romantique ou avoir un cadeau », confirme Inès Ebagnitchie.

Un passage obligé

Rémi, Béninois de 35 ans installé à Abidjan, renchérit : « Toute relation est intéressée, mais ici, les femmes sont plus cash. La fille ne va pas attendre le deuxième ou le troisième rendez-vous pour te demander de l’argent ». Cet employé d’ONG estime que la Saint-Valentin est un passage obligé pour « marquer des points et stabiliser la relation ».

A Abidjan, capitale de la frime où l’argent est dépensé sans compter, « la plupart des couples se forment autour de l’argent », explique Dr Nicolas Betsi. Mais selon le thérapeute de couple à Amour Bonheur, « la grande majorité des hommes ont un 'deuxième ou troisième bureau' (une liaison, ndlr), surtout quand ils ont de l’argent. C’est presque la norme ! »

Cela peut donner lieu à des situations cocasses. « Ceux qui ont plusieurs maîtresses ont parfois du mal à se décider et peuvent provoquer une dispute, voire rompre avec l’une pour passer le 14 février avec l’autre », s’amuse Nicolas Betsi. La Saint-Valentin peut donc être ici une sorte de radar à l’infidélité…

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK