La Roumanie soutient le nouveau projet américain anti-missiles

RTBF
RTBF - © RTBF

Le vice-président des Etats-Unis Joe Biden s'est réjoui jeudi à Bucarest que la Roumanie "apporte son soutien au nouveau projet de bouclier antimissile américain", après l'abandon par Washington d'un plan élaboré par la précédente administration.

"Nous apprécions le soutien de la Roumanie pour le nouveau projet antimissile", a déclaré Joe Biden à l'issue d'une rencontre avec le président roumain Traian Basescu.

Le nouveau système, présenté par l'administration de Barack Obama le 17 septembre, est destiné à contrer non plus des missiles de longue, mais de courte et moyenne portée.

"Il est plus adapté" que le précédent, a insisté Joe Biden.

Contrairement à la Pologne et à la République tchèque qui avaient mal réagi à l'abandon du bouclier antimissile de l'administration Bush, la Roumanie voit d'un bon oeil le nouveau concept de Washington car elle estime que son territoire sera entièrement protégé par ce dernier contrairement à la version précédente.

"Ce système a l'avantage de vous protéger vous aussi bien que les Etats-Unis", a d'ailleurs souligné le vice-président américain.

L'ancien projet suscitait également l'ire de Moscou.

Tournée est-européenne pour Joe Biden

Le président roumain a souligné que "des relations pragmatiques sont nécessaires avec la Russie".

Joe Biden a également obtenu lundi, au premier jour d'une mini tournée en Europe de l'Est, le soutien de la Pologne au nouveau système de défense antimissile.

Après la Roumanie, où il doit prononcer dans l'après-midi un discours réaffirmant les liens de Washington avec les pays d'Europe de l'Est, le vice-président se rendra à Prague.

Joe Biden a également indiqué jeudi que les Etats-Unis soutiendront le processus démocratique en Moldavie, pays voisin de la Roumanie où un gouvernement pro européen a été intronisé fin septembre après une victoire contre les communistes aux législatives de juillet.

(AFP)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30