La promulgation par Trump de nouvelles sanctions contre la Russie: une politique "dangereuse" dénonce Moscou

La Russie reste "ouverte à une coopération avec les Etats-Unis dans les domaines où nous le considérons utiles pour nous et la sécurité internationale, notamment dans le règlement des conflits régionaux", précise la diplomatie russe.
La Russie reste "ouverte à une coopération avec les Etats-Unis dans les domaines où nous le considérons utiles pour nous et la sécurité internationale, notamment dans le règlement des conflits régionaux", précise la diplomatie russe. - © SAUL LOEB - AFP

La promulgation par le président américain Donald Trump de nouvelles sanctions économiques contre la Russie "ne change rien" pour Moscou, a assuré mercredi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

"De facto, cela ne change rien", a-t-il déclaré, cité par les agences de presse russes, en rappelant que la Russie "avait déjà pris des mesures de rétorsion" à ces sanctions adoptées par Washington pour punir Moscou de son ingérence présumée dans l'élection présidentielle américaine.

Une politique dangereuse 

Pour sa part, le ministère russe des Affaires étrangères a dénoncé mercredi une politique "dangereuse" et "à courte vue" de Washington. "C'est une ligne politique à courte vue et même dangereuse qui risque de miner la stabilité (dans le monde, ndlr) dont Moscou et Washington sont particulièrement responsables", a déclaré le ministère dans un communiqué.

"Nous avons déjà montré que nous n'allions pas laisser sans riposte des actes hostiles (...) et nous nous réservons bien évidemment le droit à d'autres mesures de rétorsion", a ajouté la diplomatie russe.

Moscou appelle Washington à "se débarrasser des illusions et à comprendre qu'aucune menace ni tentative de pression ne pourra forcer la Russie à changer de politique ou à sacrifier ses intérêts nationaux", selon le communiqué.

La Russie reste "ouverte à une coopération avec les Etats-Unis dans les domaines où nous le considérons utiles pour nous et la sécurité internationale, notamment dans le règlement des conflits régionaux", précise la diplomatie russe.

"Mais une coopération fructueuse n'est possible que si les hommes politiques à Washington (...) arrêtent de regarder le monde à travers le prisme (...) de +l'exclusivité américaine+", ajoute le communiqué.

Sujet du JT 19h30 du mercredi 02 août sur les sanctions américaines contre la Russie:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK